Ennemi déclaré de 6ix9ine avec qui il a une violente embrouille, Casanova a refusé de s’en prendre à son rival, expliquant ne pas vouloir l’attaquer alors qu’il est déjà “au sol”.

Entre Casanova et 6ix9ine, le clash aurait pu se transformer en véritable guerre armée. En avril 2018, alors que 6ix9ine et son équipe se trouvent dans les allées du Barclays Center, ils vont se retrouver nez à nez avec le crew de son rival. Alors que des mots sont échangés et qu’une bagarre semble prête à débuter, un coup de feu va retentir, tiré en direction de Casanova et de ses potes. Une affaire qui avait fait particulièrement de bruit à l’époque, Tekashi 69 cachant à peine l’implication de son équipe dans cette affaire et qui marquera le point d’orgue d’une rivalité née de mots échangés sur les réseaux sociaux.

Malgré tout, la situation de 6ix9ine et ses multiples confessions auprès de la police semblent avoir provoqué la pitié de Casanova, qui a évoqué le cas de Tekashi lors d’une interview donnée à Ebro Darden : “Quand tu es avec la police et que tu vas à gauche (que tu collabores, Ndlr), tu dois leur dire tous les crimes que tu as commis. Ça s’appelle un débriefing, ils l’ont débriefés. Je m’en fous de ce qu’il a fait ou de ce qu’il pourrait faire. Il ne peut rien dire sur moi parce que le monde entier sait ce qu’il s’est passé entre nous. Je ne vais pas le mettre à mal alors qu’il est déjà à terre parce que tout le monde m’a laissé pour mort. Ils étaient avec lui, tout le monde.”

Une attitude surprenante alors même que 6ix9ine a évoqué le nom de Casanova dans ses déclarations auprès de la justice américaine. Ce dernier a d’ailleurs réitéré ses propos un peu plus tard, affirmant souhaiter le meilleur à son désormais ancien ennemi : “Je lui souhaite le meilleur, à tout le monde. Je suis dans mon délire, je parle de mes cicatrices, il devra parler des siennes.”