Alors que l’Angleterre se déplaçait hier soir en Bulgarie dans le cadre des qualifications à l’Euro 2020, plusieurs supporters locaux ont proféré de nombreux cris de singes, mais aussi fait des salut nazis…

Décidément, le racisme semble désormais prendre une place inquiétante dans le monde du football. Alors que ces derniers mois ont vu plusieurs incidents raciste se dérouler, notamment en Italie où l’attaquant de l’Inter Romelu Lukaku a largement été pris à partie, les supporters de la Bulgarie se sont largement fait remarquer ce mardi soir. Alors que leur équipe nationale recevait à Sofia l’Angleterre dans le cadre des qualifications à l’Euro 2020, plusieurs joueurs noirs de l’équipe anglaise ont subi de nombreux cris de singes, provoquant un arrêt de match pendant plusieurs minutes. Un incident particulièrement grave qui n’était en fait que le début d’un déferlement de haine car, sur des images captés par la télévision anglaise, ces supporters ont ensuite décidé de faire des salut nazis. Une situation qui risque évidemment de coûter très cher à l’équipe nationale Bulgare, et qui entraîne un gros scandale dans le pays.

Dans la foulée de cet incident, et après que l’entraîneur de la sélection bulgare ait présenté de timides excuses, affirmant néanmoins qu’il “n’avait pas entendu les cris” et que ce genre d’incidents “n’avaient jamais eu lieu avant”, le Premier Ministre du pays a pris les choses en main. Il a ainsi demandé (et obtenu quelques heures après) la démission du président de la fédération de football, qu’il tient pour responsable de ces incidents et de la non-réaction des différents acteurs. Reste désormais à l’UEFA de prendre des vrais sanctions, afin que ce genre d’actes soient définitivement bannis des stades de football. D’autant que l’inaction observée ces derniers mois semblent avoir donné de très mauvaises idées à certains…