Kalash : un responsable d’un syndicat de police porte plainte contre l’artiste

Après l’utilisation d’un document audio où il critiquait le tournage d’un clip de Kalash dans l’introduction du titre Mada, le responsable du syndicat de police Alliance en Martinique a déposé plainte contre l’artiste.

Décidément, la police ne lâche pas Kalash. Quelques semaines après que son procès pour outrage et menace de mort contre un dépositaire de l’autorité publique ait été renvoyé en avril 2020 par le tribunal correctionnel de Paris, l’artiste originaire de Martinique fait désormais face à une nouvelle plainte. Cette fois, c’est le responsable du syndicat Alliance Police Nationale Martinique Louisy Berthé qui attaque Kalash, pour utilisation abusive de sa voix dans son dernier titre, Mada

À LIRE AUSSI: Kalash arrêté sur les Champs-Elysées après avoir dégradé plusieurs voitures [Vidéo]

En introduction du titre, on entend en effet celui qui a déposé plainte se plaindre après que le rappeur et son équipe aient tourné le clip du morceau dans les rues de Fort-de-France, accompagnés par de très nombreux motards. Un audio enregistré sur le réseau social WhatsApp que le responsable du syndicat avait envoyé à un média Martiniquais, affirmant que personne ne portait de casque, que de la drogue était consommé et que plusieurs participants étaient recherchés par la police. Néanmoins, toutes les autorisations avaient été obtenues par l’artiste avant le tournage de cette vidéo, réalisée par Chronoprod. Une information révélée par le média Martinique la 1ère, qui s’est également entretenu avec l’avocat du plaignant.

Face à cette situation, Kalash n’a pas perdu son sens de l’humour et a immédiatement réagi, expliquant ironiquement qu’il s’agissait en fait… d’un featuring entre l’artiste et le policier. Malgré tout, une première audience se déroulera ce vendredi au tribunal de Fort-de-France et pourrait être le point de départ de nombreuses poursuites. Espérons que la justice se montrera néanmoins compréhensive, d’autant que ni le visage, ni le nom du policier n’est cité par Kalash.