Omar Sy et Nekfeu s’engagent contre les propos islamophobes !

Alors que de nombreux débats ont lieu actuellement en France, plusieurs personnalités, parmi lesquelles Omar Sy et Nekfeu, ont demandé à Emmanuel Macron de condamner les propos de Julien Odoul, élu RN.

Jusqu’où laisserons-nous passer la haine des musulmans ?”. C’est par ces mots que débutent la tribune publiée ce mardi dans le journal Le Monde et signée par 90 personnalités, parmi lesquelles Omar Sy, Nekfeu, Mathieu Kassovitz ou Mouloud Achour. Une déclaration qui vise notamment à faire condamner par Emmanuel Macron les propos de Julien Odoul, élu du Rassemblement National. Lors d’une réunion du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté qui s’est tenue vendredi, il avait réclamé à la responsable de l’assemblée de faire sortir une femme voilée accompagnant une sortie scolaire. Une demande qui a créé une large polémique et relancer les incessants débats autour de l’Islam et du voile… La Fouine avait choisi d’évoquer le sujet dans un post sur son compte Facebook : “Aujourd’hui ma peine est immense… Voir ce petit frère pleurer dans les bras de sa maman à cause de l’ignorance de l’Homme. Mes sœurs soyez fortes, continuez à être comme vous êtes. Quant aux ignorants, racistes et haineux : j’espère que justice sera bientôt faite. Paix”.

À LIRE AUSSI: La Fouine : son message de soutien à la maman humiliée par un élu RN

“Elle avait tout à fait le droit d’y être…”

“Rien, ni dans le règlement ni dans la loi, ne justifiait que cette femme soit poussée vers la sortie de l’assemblée régionale. Elle avait tout à fait le droit d’y être, vêtue de son foulard. Cette scène, ces mots, ce comportement sont d’une violence inouïe. Mais par notre lâcheté, par nos renoncements, nous avons contribué, petit à petit, à les laisser passer, à les accepter” expliquent notamment les 90 signataires de cette tribune. Ils pointent également largement la stigmatisation dont les musulmans sont victimes en France, et notamment les femmes arborant le voile “souvent au nom de la laïcité”. Le collectif de personnalités souhaite également dire, avec force, que les femmes musulmanes, portant le foulard ou non, et les musulmans en général, ont toutes leur place dans notre société” tout en affirmant refuser que nos concitoyens musulmans soient fichés, stigmatisés, dénoncés pour la simple pratique de leur religion”.