Les 5 clips US de la semaine avec G-Eazy, Gunna, Dreezy, Kevin Gates… [#73]

Chaque semaine, découvrez notre sélection des 5 clips rap et R&B sortis ces derniers jours aux US… Pour commencer, Dreezy et le roi du R&B Jacquees sur Love Someone, un G-Eazy aux allures de Joker avec Gunna sur I Wanna Rock, K. Michelle proclamant son amour pour les mecs de rue accompagnée de Kash Doll et Yung Miami dans Supahood, Kevin Gates et le frappant Walls Talking pour aborder les troubles de la santé mentale, et enfin Machine Gun Kelly dans le psychédélique 5:3666 en featuring avec Phem. 

Dreezy feat. Jacquees – Love Someone :

Réalisé par Jake Riley et John Lathan, le clip Love Someone suit la rupture de 3 couples dont celui de Dreezy et Jacquees, en plein milieu d’une ville apocalyptique. Jouant le rôle d’une femme rejetée par son homme, elle décide de brûler la voiture de son compagnon avec de l’essence, tout en posant son flow agressif. Jacquees, de son côté, pense à la perte de sa femme dans un refrain entêtant. Une formule efficace pour le single qui est paru dans le 2ème album studio de la rappeuse, Big Dreez, sorti en janvier 2019. D’ailleurs, elle s’était confiée sur la confection de la chanson : Love Someone est tombée par hasard. J’étais en studio, je travaillais sur des morceaux et je voulais une chanson personnelle pour mon album. Je me suis inspirée de relations brisées dans le passé. Jacquees est arrivé par hasard au studio et a posé un refrain parfait. Je n’avais même pas prévu qu’il soit dessus, mais sa présence a parlé à mon cœur et a contribué à l’émotion dans la chanson. Un clip tourné avant la rupture du couple Dreezy et Jacquees, qui se sont séparés en septembre 2019 après 1 an et demi de relation. De son côté, Jacquees peaufine son nouvel album, King of R&B, attendu pour le 8 novembre.

 

G-Eazy feat. Gunna – I Wanna Rock :

G-Eazy signe son retour avec ce nouveau morceau I Wanna Rock, produit par Boi-1da. Dirigé par Daniel CZ, dans un clip faisant référence au Joker et à la ville fictive de Gotham City, on y retrouve The Boy emmener dans un hôpital psychiatrique dont il s’y échappe pour braquer un camion blindé, rempli de thunes… avant d’être poursuivi par les flics. A la fin, il rejoint son acolyte Gunna pour célébrer son casse, dans un strip-club. Dans ce nouveau single, G-Eazy s’est permis de glisser une référence à son ex, la chanteuse Halsey. Ils ont été en couple pendant près d’1 an et demi, pour officiellement se séparer en septembre 2018. Et vu les propos du rappeur, ils ne doivent pas être en bons termes : “Quand j’ai dit que c’était elle et moi, cette merde était un mensonge”. Une référence à sa collaboration avec son ex-compagne sur Him & I. Ce vendredi 18 octobre, The Boy a sorti son nouvel album – Scary Nights – contenant 8 morceaux dont ce I Wanna Rock et des collaborations avec French Montana, Miguel ou encore The Game.

 

K. Michelle feat. Yung Miami & Kashdoll – Supahood :

Si Kimberly Michelle Pate alias K. Michelle (37 ans) s’est longtemps illustrée dans un registre R&B romantique, montrant toute la force de sa puissante voix, voilà qu’elle revient avec un nouveau hit bien différent des précédents, en compagnie de la jeune maman Yung Miami des City Girls et Kash Doll pour Supahood. La vidéo ouvre sur la chanteuse, originaire de Memphis, qui tape la pose toute en rouge sous une Cadillac surélevée dans un atelier mécanique, sous le regard de plusieurs mecs plutôt… balaises. Rejointe par Yung Miami, enceinte lors du tournage du clip, et la rappeuse Kash Doll dont les flows percutants cohabitent parfaitement, les 3 femmes racontent ce qu’elles aiment le plus chez les hommes issus des quartiers. La chanteuse de 34 ans – qui partage sa vie avec le dentiste Kastan Sims – s’était confiée à Complex, sur la vidéo tournée avec ses 2 partenaires : Je tiens à remercier Kash Doll et Yung Miami pour leur participation à la réalisation de la chanson et de la vidéo. Leur contribution a rendu cette chanson vraiment fun et c’est ce que je voulais faire : une chanson fun ! Les hommes peuvent parler de leurs bêtises et les femmes doivent être libres de parler de leurs bêtises aussi !

À LIRE AUSSI: Yung Miami (City Girls) a accouché : c’est une fille ! [Photos]

Découverte dans Love & Hip-Hop Atlanta (2012), elle a rapidement su capitaliser sur le succès de l’émission pour signer chez Atlantic Records, où elle a sorti 4 opus : Rebellious Soul (2013), Anybody Wanna Buy A Heart (2014), More Issues Than Vogue (en 2016) et Kimberly : The People I Used To Know (2017). Travaillant actuellement sur son 5ème projet, All Monsters Are Human, dont une sortie est prévue cet automne, K. Michelle débutera très prochainement une tournée outre-Atlantique, baptisée ‘Over Some Dick’, dès le 11 novembre.

 

Kevin Gates  – Walls Talking :

Actuellement en pleine tournée pour défendre son dernier album I’m Him, Kevin Gates nous livre son nouveau clip Walls Talking, un track introspectif extrait de ce projet lâché le 27 septembre 2019. Guidé par le réalisateur Zhamak Fullad, le rappeur de Louisiane parle de ses démons, de l’impression d’être enfermé par son propre esprit, une sorte de prison dans laquelle les murs lui parlent, dans une vidéo alternant entre un Kevin Gates dans son quotidien ou dans un milieu désertique, seul ou accompagné… Tourné en partenariat avec Save.org, le clip a également pour but d’essayer de faire prendre conscience des séquelles et autres conséquences liées aux troubles de la santé mentale, comme le confie le directeur exécutif de l’association :Notre mission est de prévenir les suicides. Réduire les stigmates de la santé mentale permet de sauver des vies avec la nouvelle chanson et vidéo de Kevin, c’est exactement ce qu’il fait…

À LIRE AUSSI: Kevin Gates prend 30 mois de prison pour port d’arme !!!

Celui qui a perdu beaucoup de poids depuis sa sortie de prison en 2018, après avoir purgé une peine de 30 mois pour possession d’armes à feux, a récemment fourni une étrange explication quant à sa métamorphose physique dans le magazine Men’s Health : Un mot – engagement. Mais qu’est-ce qui a vraiment fonctionné pour moi ? J’avais enlevé ma chemise et je tenais le bébé de mon pote, et son bébé a essayé de me sucer le sein. Je me disais simplement : “Je suis trop gros et j’ai un gros besoin de perdre du poids. C’était la chose la plus embarrassante. Je veux dire, merde, même si je suis un grand gorille, j’ai toujours une certain sensibilité ! Mec, ce bébé m’a blessé, putain. Je me suis dit : “Je vais perdre du poids !  On peut dire que cela a plutôt bien marché !

 

Machine Gun Kelly feat. Phem – 5:3666 :

Connu pour ses visuels léchés et imaginatifs, parfois très sombres, Machine Gun Kelly a droppé son dernier clip, celui du morceau 5:3666. Dirigé par Jordan Wozy et le rappeur lui-même, la vidéo à la fois dark et psychédélique utilise de nombreux effets visuels pour montrer le rappeur dans différentes postures en train de lâcher ses playbacks, tandis que des mannequins dont la vie semble s’être figée, alternent séquences où elles fument des clopes et sniffent de la cocaïne, tout ceci en tenues légères sur le refrain envoûtant chantée par Phem. La chanson qui aborde donc les névroses du rappeur, entre ses addictions et sa paranoïa, provient du dernier projet de l’artiste, son 4ème album studio, Hotel Diablo, paru en juillet 2019.
Actuellement en tournée avec Young Thug, MGK a annoncé son 3ème spectacle annuel, le XxMas Show, ce 21 décembre (pour la 3ème année consécutive). Ce show qui célèbre les fêtes de fin d’année aura lieu au Wolstein Center dans sa ville de Cleveland, et les billets sont déjà en vente depuis ce vendredi à 10 heures (pour ceux passeraient par là pendant les vacances d’hiver !).