Mis aux enchères il y a moins d’une semaine, le blouson de Vincent Cassel dans le film La Haine a été acheté par un mystérieux acquereur… Enfin, pas si mystérieux que ça… 

“Jusqu’ici tout va bien…” Considéré comme une production culte du cinéma français sur le thème de la banlieue, La Haine réalisé par Matthieu Kassovitz est sorti en 1995. Le long-métrage se déroule le lendemain d’une nuit d’émeutes opposant des jeunes de la cité des Muguets (Chanteloup-les-Vignes) à la police. Des révoltes qui font suite à une tentative d’assassinat commise par un inspecteur du commissariat lors de la garde à vue d’Abdel-Aziz Shokair. Le film suit alors la vie d’Hubert, Saïd et Vinz, incarné par Vincent Cassel. Crâne rasé, regard noir, ce dernier porte un blouson en cuir… une pièce qui est devenue mythique.

L’identité de l’acheteur révélée

A l’affiche du film Hors Normes, signé Eric Toledano et Olivier Nakache, Vincent Cassel et le duo de cinéastes ont eu l’idée de mettre en vente une pièce culte du film La Haine, en partenariat avec Ebay : la fameuse veste en cuir portée par Vinz. Si au départ, le prix était d’1 euro symbolique, le montant attribué au vêtement a rapidement dépassé les 1 700 euros pour finalement se vendre précisément à 51 050 euros. Une somme qui sera reversée à 2 associations : Le Silence des Justes et Relais Ile-de-France, accompagnant le développement des enfants, adolescents et adultes atteints d’autisme. D’autres pièces ont également été mises aux enchères : le sombrero d’Omar Sy dans Nos jours heureux, son babyphone dans Intouchables ou encore le blazer de Gilles Lellouche dans Le sens de la fête.

Invité de l’émission Clique, Vincent Cassel a révélé l’identité du mystérieux acquereur de la fameuse veste en cuir : Oui, je sais bien que c’est Dj Snake, et je le sais d’autant plus que quand je suis rentré chez moi le soir, j’avais posté un truc genre “Merci” à la personne qui aurait acheté ça, et il m’a envoyé un petit truc “De Rien” sur Insta. Donc je savais que c’était lui qui l’avait acheté.

Mais un autre évènement a fait le buzz lors de la prestation de Vincent Cassel dans l’émission diffusée sur Canal+. Relançant un certain bad buzz concernant Aya Nakamura, l’acteur de 52 ans a vivement créé la polémique lorsqu’il a affirmé avoir du mal à prononcer le nom de la chanteuse, également présente sur le plateau…

À LIRE AUSSI: Aya Nakamura vexée par une remarque de Vincent Cassel [Vidéo]