Apres 1 an de mariage, Estelle Mossely et Tony Yoka se séparent. La jeune a choisi d’annoncer leur rupture sur les réseaux…

Dans la nuit de mardi à mercredi, Estelle Mossely a annoncé sa rupture avec le boxeur Tony Yoka. S’ils se sont rencontrés à l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP), le grand public les a découvert lors des Jeux Olympiques de Rio en 2016. La jeune femme avait été sacrée championne olympique des légers (-60 kg) et le sportif avait décroché la médaille d’or dans la catégorie des super-lourds (+91 kg). Un véritable couple en or ! 1 an après leur sacre, ils sont devenus parents d’un petit garçon nommé Ali – en hommage au boxeur Muhammad Ali – né le 2 août 2017.

Une séparation soudaine…

La sportive française a annoncé leur rupture sur Instagram à travers un long post : Cette décision (de se séparer) quelle qu’en soit la raison est une décision douloureuse. Mais la femme que je suis ne peut que rester fidèle à ses valeurs et à son éducation. Nous avons vécu le meilleur comme le pire et vous entendrez peut-être derrière cette annonce des choses vraies, certainement aussi des choses fausses […] Erigée en tant que “couple en or, après les jeux (2016), notre histoire a été vraie et sincère, mais la vie ressemble beaucoup au sport et il est plus dur de rester en haut que de monter. Je me retire du jeu car je n’ai jamais considéré la vie comme un jeu […] Fruit d’une réelle volonté pour Tony et moi, et en laissant les choses se faire naturellement, je vous annonce une heureuse nouvelle. Nous voulions apporter à notre fils Ali une expérience supplémentaire dans sa vie, celle d’être grand frère. Aujourd’hui la machine est lancée et je prie pour que l’être que j’ai dans mon ventre soit ma deuxième plus grande fierté .

https://www.instagram.com/p/B37mWwdCJiR/?utm_source=ig_embed&utm_campaign=dlfix

Actuellement en République démocratique du Congo, pays d’origine de son père, Estelle Mossely précise qu’elle prend du recul . Malgré sa grossesse, cela n’empêche pas sa préparation”. Ses objectifs sportifs ne sont pas remis en cause , juste aménagés en accord avec ma grossesse.

L’autre combat…

Quant à Tony Yoka, le champion est revenu sur les rings cet été, après avoir été suspendu pendant 1 an par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) pour avoir manqué 3 fois à ses obligations de contrôle antidopage inopiné. Outre cet accroc dans l’exercice de sa discipline, le boxeur avait aussi été confronté à des accusations qui auraient pu mettre, ou ont mis, en difficulté son couple. Tony Yoka avait été victime d’un chantage à l’adultère en mars 2018. Dans cette affaire, les auteurs de ce chantage avaient écopé de 10 mois de prison avec sursis, à l’issu du procès en juin 2018…

À LIRE AUSSI: Tony Yoka suspendu 1 an pour infraction aux règles antidopages !

Dans sa “conquête d’un titre suprême, s’il reste invaincu suite à son rencontre face à l’allemand Michael Wallisch, il tentera de réitérer sa performance lors de son prochain combat à Paris, le 7 décembre 2019 contre Christian Hammer.