Après des mois de rumeurs et de déclarations, Conor McGregor a officialisé ce jeudi son retour dans l’Octogone de l’UFC pour 2020.

S’il espérait revenir en 2019 comme il l’avait largement évoqué dans différentes interviews ou sur les réseaux sociaux, Conor McGregor devra prendre son mal en patience quelques semaines supplémentaires. Evoquant à plusieurs reprises, il avait notamment défié Frankie Edgar ou Dustin Poirier, sans oublier son désormais principal rival, Khabib Nurmagomedov. A l’occasion d’une conférence de presse qu’il donnait ce jeudi à Moscou, le combattant Irlandais a finalement confirmé qu’il reviendrait à l’UFC au début de l’année 2020, expliquant qu’un accord avait déjà été trouvé :  “Je voudrais annoncer au public le retour du célèbre Conor McGregor qui aura lieu le 18 janvier au T-Mobile Arena à Las Vegas, Nevada (…) Je suis au sommet de ma forme et j’ai trouvé un accord avec l’UFC pour le 18 janvier. Je connais mon adversaire mais je ne peux pas vous le révéler sinon ils (l’UFC, Ndlr) le changerait.”

C’est donc à la T-Mobile Arena de Las Vegas que l’événement qu’est le retour de McGregor à l’UFC aura lieu. Comme il l’a lui-même expliqué, The Notorious ne peut pas pour l’instant dévoilé le nom de son adversaire, ce que la fédération de Dana White ne devrait pas tarder à faire, bien conscient que ce combat risque d’être particulièrement suivi. Et si en terre russe, les médias n’ont évidemment pas manqué de l’interroger au sujet d’une éventuelle revanche contre Khabib, McGregor a une nouvelle fois ouvert la porte : Les Russes méritent qu’une revanche se tienne à Moscou. Et elle aura lieu”. Une affirmation pas vraiment en accord avec les propos récents du combattant d’origine Tchetchène ou de son entourage…

À LIRE AUSSI: Khabib refuse d’accorder une revanche à Conor McGregor !