Après avoir bousculé à plusieurs reprises un arbitre suite à la défaite de la Fiorentina à la Lazio, Franck Ribéry a écopé de 3 matchs de suspension et d’une amende de 20 000€.

Frustré, Franck Ribéry l’était sans doute ce dimanche soir après la défaite de La Fiorentina sur sa pelouse face à la Lazio (1-2). Auteur d’une passe décisive sur l’égalisation de son coéquipier Federico Chiesa, l’ancien joueur du Bayern arrivé cet été en Italie s’est énervé à la fin de la rencontre auprès des arbitres. Visiblement très énervé, Ribéry a bousculé à 2 reprises l’un des assistants de Marco Guida à l’issue de la rencontre, écopant au passage d’un carton rouge. Et s’il a présenté ses excuses aujourd’hui sur les réseaux sociaux, évoquant notamment la frustration, la ligue de football italienne s’est montré inflexible.

La ligue de football italienne vient en effet d’infliger 3 matchs de suspension ferme et une amende de 20 000€ à Franck Ribéry pour, notamment, sa “conduite gravement irrespectueuse”. Elle a tout de même retenu le caractère non-violent du geste de Ribéry, ce qui aurait pu considérablement alourdir sa suspension. Une première mésaventure pour celui qui a rapidement conquis ses supporters, mais aussi l’Italie toute entière, admirative de sa combativité et de sa détermination malgré son âge avancé (36 ans).