En concert à San Antonio dans le cadre d’un festival, YG a viré un fan monté sur scène au motif qu’il refusait de prendre position contre Donald Trump.

Présent ce week-end à San Antonio afin de participer au Mala Luna Festival, qui réunissait notamment Diplo, Juice Wrld, Rick Ross ou Trippie Redd, YG a une nouvelle fois largement fait parler de lui. L’ancien rival de 6ix9ine, qui était sur scène samedi soir, a ainsi fait monter sur scène l’un des nombreux spectateurs assistant à son show. Anti-Trump revendiqué, le rappeur de Los Angeles a ainsi interprété son titre visant le contesté Président des Etats-Unis. Après avoir repéré un jeune homme ne chantant pas son morceau dans la foule, YG l’a fait monter sur scène afin de lui demander de prendre position et d’insulter Trump, ce qu’il a refusé de faire, provoquant la colère du rappeur.

Face à cette réaction, YG a donc décidé de faire sortir le jeune homme de son show, avant d’ajouter qu’il ne “fallait pas le laisser revenir” : “Viens pas à un putain de show avec YG sur l’affiche si t’es un supporter de Trump. Tu fais quoi, putain ? Le laissez pas retourner dans la foule. Dites-lui que c’est YG qui a dit ça. Donald Trump est un raciste, il en a rien à foutre des noirs. Donc si t’es du côté de Donald Trump, t’es un putain de raciste et j’peux pas traîner avec toi”. Le message est donc très clair de la part de celui qui avait notamment collaboré en 2016 avec Nipsey Hussle sur FDT, pour Fuck Donald Trump.