Tony Parker : San Antonio et les artistes lui rendent un magnifique hommage ! [Vidéos]

Les San Antonio Spurs ont rendu hommage ce lundi 11 novembre à Tony Parker en retirant son maillot floqué du numéro 9. Une première pour un joueur français dans l’histoire de la NBA, qui a organisé une grosse fête chez lui à San Antiono avec Gims, Teddy Riner, Nelly, Thierry Henry, Cut Killer et les siens…

Retraité du basket professionnel depuis cet été après une dernière saison passée avec les Charlotte Hornets, Tony Parker était honoré par les San Antonio Spurs cette nuit. Le meneur de jeu, qui a remporté 4 titres de champions et 1 trophée de MVP des finales avec la franchise Texane, a ainsi vu son maillot retirer comme le veut la tradition. Une soirée évidemment remplie d’émotion qui a célébré TP, accompagné par sa femme et ses 2 enfants, qui a été honoré par ses anciens coéquipiers Tim Duncan, Manu Ginobili, David Robinson ou encore son grand pote Boris Diaw, ainsi que par le légendaire coach des Spurs Gregg Popovich. Tous ont ainsi pu exprimer leur amour et leur respect pour l’ancien meneur de jeu devenu président de l’ASVEL, le club de basket lyonnais.

1er joueur de basket français a voir son maillot retirer par une franchise NBA, Tony Parler clôture ainsi de la plus belle des manières l’une des carrières les plus incroyables du basket européen. Avant d’être intronisé dans quelques années au Hall of Fame, la reconnaissance ultime pour un joueur ayant évolué dans la ligue américaine…

Un moment de fête, et de rap…

Si Snoop Dogg a félicité Tony Parker en vidéo, tout comme M.Pokora, Jo-Wilfried Tsonga, Zidane ou Mbappé, pour son parcours, on a pu également pu voir le judoka français Teddy Riner, Edwin Jackson et Thierry Henry faire la fête avec l’ancien basketteur (qui s’était même essayé au rap avec 1 album paru en 2007) dans sa maison de San Antonio. Pour l’occasion, le sportif de haut niveau avait même invité Gims (actuellement en tournée aux Etats-Unis) à faire le show, ainsi que le ricain Nelly. Bien sûr, son ami de toujours, Cut Killer était aux platines…