YG ramène Stormy Daniels, la star du X associée à Trump, sur scène ! [Vidéo]

YG est le roi de la provocation et il l’a bien prouvé ce week-end en amenant Stormy Daniels sur scène… 

Ce week-end du 9 et 10 novembre avait lieu le Camp Flog Gnaw Carnival au Dodger Stadium de Los Angeles, un événement musical – proposant une variété d’attractions entre jeux, manèges et musique – organisé par Tyler The Creator, depuis 2015. Cette année, il avait convié une pléiade d’artistes : Lil Uzi Vert, Solange, Asap Rocky, Drake, DaBaby et surtout YG qui s’est bien fait remarquer. Invité surprise, Drake était également programmé pour se présenter devant la foule, mais la réaction inattendue du public l’a obligé à interrompre sa performance !

À LIRE AUSSI: Drake quitte le festival de Tyler The Creator sous les sifflets du public

Stormy Daniels x YG, un duo provoquant

Début novembre, YG avait fait parler de lui pour avoir trompé sa meuf, la chanteur Khelani. Ce week-end, le rappeur – originaire de Compton – a invité la star du X, Stormy Daniels, pour interpréter son fameux morceau anti-Trump. Connue pour avoir loué ses services à Donald Trump, elle avait par la suite déclaré avoir reçu de l’argent en échange de son silence. Ce 10 novembre, elle s’est présentée à la foule venue voir YG, de la même manière que le rappeur ricain invite ses supporters à le faire à chaque concert : Je m’appelle Stormy Daniels et je suis la raison pour laquelle Donald Trump est foutu, avant d’entonner son titre : F*ck Donald Trump.

Si cette fois, YG n’a viré personne de scène, ce ne fut pas le cas de ce fan qui avait refusé de chanter la fameuse chanson lors d’un concert à San Antonio… Proche de la Maison-Blanche, Stephanie Grisham, avait réagi à cette séquence : “bel exemple de tolérance” !

À LIRE AUSSI: YG vire un fan qui refusait de prendre position contre Trump

Un silence à 130000 dollars

En janvier 2018, The Wall Street Journal rapportait la story d’une actrice X qui aurait conclu un accord estimé à 130 000 dollars avec les avocats de Donald Trump. Une somme lui permettant de ne pas divulguer leur relation (sexuelle) en 2006, soit 1 an après son union avec Melania Trump et après la naissance de son fils Barron. Mais Stormy Daniels avait fini par tout avouer sur CBS, confirmant avoir eu une relation en juillet 2006 avec le 45ème Président des Etats-Unis. Des confessions qu’elle avait ensuite reprises dans son livre Full Disclosure, donnant sa version des faits et des détails croustillants sur Donald Trump. Autre coup dur pour le président, alors que de nombreuses personnalités affichent lui opposition leur opposition, un ancien avocat du président, Michael Cohen, a bien admis devant la justice avoir donné 130 000 dollars a Stormy Daniels, à la demande de Trump, pour qu’elle garde le silence avant l’élection…