Remplacé ce dimanche à la 55ème minute pendant la rencontre Juventus-Milan, Cristiano Ronaldo est largement critiqué en Italie après avoir insulté son coach et quitter le stade avant la rencontre.

Arrivé l’été dernier à la Juventus après 10 années passées au Real Madrid, Cristiano Ronaldo ne connaît jusqu’à présent pas la même réussite en Italie qu’en Espagne. Une frustration qui a visiblement explosé ce week-end lors de la rencontre opposant la Juve au Milan AC (1-0). Remplacé à la 55ème minute au profit de Paulo Dybala, qui inscrira d’ailleurs en fin de match le but de la victoire, le Portugais est sorti très en colère, insultant ainsi son coach Maurizio Sarri (ainsi que sa maman). Une attitude évidemment très remarquée à laquelle s’est ajoutée le départ prématurée de Cristiano, qui n’a pas attendu la fin de la rencontre pour quitter le stade avec sa famille.

Tentant de désamorcer la polémique, l’entraîneur de la Juve a affirmé dans la foulée que Cristiano était gêné depuis plusieurs jours au genou, l’empêchant de jouer à son meilleur niveau. Il a également assuré être heureux quand un joueur n’était pas satisfait de sortir prématurément, prouvant ainsi sa détermination. Malgré tout, la Gazzetta dello Sport, journal proche de la Juventus, affirme que la relation serait tendu entre le coach et Cristiano, qui n’apprécierait pas vraiment les méthodes et le management du 1er. 

D’habitude très enclins à sanctionner leurs joueurs, à l’image d’Andrea Pirlo ou de Leonardo Bonnucci il y a quelques années, les Turinois devraient régler cette affaire discrètement au retour de la trêve internationale. Aucune amende ne devrait être donnée au Portugais, qui devra néanmoins s’expliquer avec son coach avant de présenter ses excuses au vestiaire. De quoi sur-motiver Cristiano à offrir la Ligue des Champions à la Juventus ?