C’est son acolyte Princesse Aniès qui a annoncé la mort du rappeur Tepa, Patrick au civil (48 ans), sur son compte Facebook…

Jeudi 14 novembre, Tepa est décédé, 7 mois après avoir annoncé qu’il était atteint d’un cancer dans un long communiqué :

“Bonjour à tous, anonymes ou tous ceux que je connais et que je croise régulièrement dans mes déplacements, ainsi que les anciens qui me connaissent depuis des années car mon parcours n’a pas commencé avec Meta TV comme beaucoup le croient encore. Que de chemin parcouru et de travail accompli sans fanfaronnade, avec toujours le plaisir de pouvoir vous informer sur tous ces sujets qui deviennent publics aujourd’hui et j’avoue en tirer une certaine fierté . Si je m’adresse à vous par écrit c’est que je n’ai pas la force de faire une vidéo qui est mon mode naturel de communication. J’ai toujours pris le parti de vous dire la vérité et même si parfois j’ai pu me tromper, je veux vous assurer de mon entière sincérité. C’est dans la continuité de cette démarche que je souhaite vous informer aujourd’hui de ma situation personnelle et parce que j’estime que je le dois bien à ceux qui me soutiennent. La découverte d’une lésion tumorale (cancer) me force à suspendre toutes mes activités jusqu’à nouvel ordre, en effet, le traitement d’une telle pathologie ne s’effectue pas à court terme. Vous me voyez très attristé de cette situation de ne plus pouvoir travailler et communiquer à ma guise. Évidemment, je conserve un moral d’acier pour surmonter cette épreuve et je compte plus que jamais sur votre soutien pour m’épauler. Paradoxe de la situation : alors même que notre pays traverse ce moment historique je serai au front ailleurs, mais mon cœur et mes pensées vous accompagneront dans ce combat national. J’en profite également pour faire un appel aux donateurs non pas pour la réalisation de vidéos ou de matériels, mais pour l’acquisition de traitements alternatifs, comme ceux du Dr Beljanski, qui présentent un excellent taux de réussite à la guérison de la maladie. Je continuerai à répondre aux messages dans la mesure de mes disponibilités. Continuons le combat, car il est juste. Peut-être que cette fois on gagnera, quand tu sais qui tu es, tu sais où tu vas. Peut-être que cette fois on ira loin quand tu gardes la foi, la force te rejoint. Si vous lisez lisez ce message c’est que vous êtes la résistance. A bientôt… Je vous aime.”

Naturellement, c’est sa complice Princesse Aniès qui a annoncé la triste nouvelle sur son compte Facebook.

Décès du rappeur Tepa
Le communiqué de Princesse Aniès

Un rappeur respecté et militant politique

De son vrai nom, Patrick D’Hondt est né le 22 octobre 1971 à Saint-Denis. Le rappeur, d’origine franco-gabonaise, se fascine pour le monde du rap dans les années 90. Mais c’est en 1997 qu’il fonde son duo Les Spécialistes avec Princesse Aniès, rappeuse issue du Val-d’Oise (95). Engagé et activiste du hip-hop, issu de la 2ème génération de rappeurs français, il expliquait d’ailleurs leur rencontre et la formation de leur groupe à L’Abcdr du son : “1995. A l’époque, Aniès était toute seule de son côté. Elle nous avait contactés après avoir vu notre adresse dans un magazine. Elle a appelé, elle est venue, on s’est bien entendus, elle est revenue… Au départ, elle avait participé à une compilation sortie chez Barclay, Labelles. Une tournée était prévue et elle n’avait aucune expérience de la scène. Elle avait 16 ans, super jeune, donc je lui ai proposé de l’accompagner. On faisait un show à 2, et de fil en aiguille on a monté le groupe. Et ensuite on a continué jusqu’à signer avec BMG en 1999”. Le groupe a sorti un 1er album éponyme avant de signer sur le label IV My People, de Kool Shen, en 2003. Ils ont sorti un 2ème opus Reality Show en 2005 avant de poursuivre chacun leur chemin. Tepa aura mis en ligne 2 albums solos : Dernier Survivant en 2006 et L’Œil Ouvert en 2009.

tepa meta tv

Mais avec l’évolution du rap, qui n’empruntait pas forcément une direction qui lui permettait de s’exprimer et s’affirmer, Tepa a délaissé la musique pour se lancer en politique. Artiste dissident, en 2009, il a intégré le parti Union Populaire Républicaine (UPR) fondé par François Asselineau, partisan du Frexit (le retrait de la France de l’Union Européenne). Toujours très actif, il quittera le parti – 3 ans après – pour lancer son média Méta TV. Quelques personnalités controversées comme Alain Soral, Jean Robin ou Daniel Conversano ont été ses invités… En 2017, il a fait un rapide retour en politique en se présentant aux élections législatives de Saint-Denis en 2017…

tepa nb

Après avoir partagé des moments incroyables dans le rap game des années 90 et 2000, et des discutions aussi passionnantes qu’interminables, c’est avec une vive émotion et une profonde tristesse que nous apprenons sa disparition à 48 ans. Personnage attachant et drôle, passionné et à la forte personnalité, Tepa aimait confronter ses idées et il aura, par son parcours, contribué à l’édification du rap français. Qu’il repose en paix.

Une pensée à sa famille, ses proches… et à Princesse Aniès.
RIP