Le détective Alex Foley reprendra du service avec la sortie d’un nouveau volet du film, Le Flic de Beverly Hills, sur Netflix…

Paramount a cédé les droits de production à Netflix pour produire un séquel du film culte des années 80, Le Flic de Beverly Hills. Une suite  confirmée par Bob Bakish, le directeur de Viacom (maison-mère de Paramount). Le long-métrage verra Eddie Murphy reprendre son rôle du détective Alex Foley, un flic de Détroit plutôt drôle. Son ami d’enfance Mikey Tandino ayant été assassiné par 2 hommes, il avait décidé de retrouver les coupables, et était parti enquêter à Beverly Hills. Les investigations l’ont mené à découvrir un vaste réseau de trafics de drogue, dirigés par un puissant homme d’affaire… Sorti en 1984, le film a été un énorme succès, donnant lieu à 2 suites sorties en 1987 et 1994. Au total, les 3 films ont rapporté plus de 700 millions de dollars au box-office.

Le_Flic_de_Beverly_Hills

Une suite (enfin!) en préparation

Si Paramount avait planifié un séquel du Flic de Beverly Hills pour mars 2016, le tournage du film n’avait finalement jamais lancé. Pour ce projet, ce sont les Belges Adil El Arbi et Bilall Fallah (qui viennent de finir Bad Boys For Life avec Will Smith) qui seront à la réalisation, dans une production signée Jerry Bruckheimer. La plateforme sera chargée de travailler avec l’acteur principal et Bruckheimer pour l’écriture du script et sur le financement du film. Coté casting, les noms de Tom Hardy ou Channing Tatum ont circulé, mais rien n’a pour le moment été confirmé. D’ailleurs, ni date de sortie ni titre n’ont été révélés…

À LIRE AUSSI: Le flic de Beverly Hills 4 en préparation : Eddie Murphy redevient Axel Foley !

Un retour en force !

Tout semble à nouveau sourire à Eddie Murphy, lui qui s’était retiré des plateaux de cinéma après le désastre de Mille Mots, produit par Alain Chabat. Il est revenu en force cette année avec le film Dolemite Is My Name, diffusée sur Netflix et sorti dans quelques salles aux Etats-Unis. Une comédie inspirée des films de blaxploitation, qui retrace la vie de l’humoriste et comédien Rudy Ray Moore devenu une star dans la communauté afro-américaine. Il avait d’ailleurs expliqué son admiration pour l’humoriste, mort en 2008, dans Le Point : Je l’avais découvert étant adolescent et son humour très cru m’avait bluffé. Il possédait un truc unique irrésistible. Sans être toujours le plus drôle, il croyait en lui sans que rien ne puisse ébranler sa détermination à faire aboutir ses projets et poursuivre ses rêves. Ni les rejets, ni les passages à vide ou les critiques. Un film salué par la critique, qui aurait bien vu Eddie Murphy nominé aux Oscars pour son rôle.

Dolomite Is My Name – Bande-annonce :

S’ajoute à cela la suite d’Un prince à New-York (Coming To America 2) qui devrait arriver dans nos cinémas en décembre 2020. Il sera également de retour dans l’émission Saturday Night Live, le 21 décembre 2019. 35 ans après sa dernière apparition dans l’émission humoristique (qui l’a fait connaître), il avait partagé son enthousiasme d’y revenir lors d’un entretien avec Antonio Banderas dans Variety Studio : Actors on Actors : Il y a quelques années, le show fêtait ses 40 ans (en 2015, Ndlr), tous ceux qui ont participé à l’émission étaient là, et c’était une très belle soirée. J’ai eu une grande bouffée de nostalgie et des sentiments très forts, j’ai vu tous ces autres acteurs qui ont participé à l’émission. Il y avait tellement de liens forts avec tout le monde que j’avais l’impression d’être de retour dans mon ancienne école. J’ai décidé, à Noël, d’y retourner et d’animer l’émission. J’espère que ça sera drôle. Il fera également son comeback dans le stand-up après un accord signé avec Netflix à hauteur de 70 millions de dollars. Un véritable retour en grâce pour l’acteur (humoriste et aussi chanteur) qui avait largement marqué les années 80 et le début des années 90 !