Rappeur mais aussi YouTubeur, Killuminaty, aussi connu sous le pseudo de Masta EX, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour apologie du terrorisme.

Nom très controversé dans l’univers du rap français, Killuminaty a plusieurs fois été en conflit avec certains des plus gros noms de l’industrie. S’il est à l’origine rappeur, il s’est surtout fait remarquer pour ses vidéos postées sur YouTube où il accuse un par un les rappeurs de satanisme et d’appartenir à des sociétés secrètes mystérieuses. Autant d’accusations qui ont parfois provoqué des réponses, notamment de la part de Gims, de Rohff ou Kaaris. Vald l’avait même carrément parodié pour faire la promotion de son clip Mégadose sorti à la fin de l’année 2016, se moquant allègrement des propos du YouTubeur qui cumule malgré tout près de 230 000 abonnées.

Mais c’est pour une toute autre information que Killuminaty est aujourd’hui au cœur de l’actualité puisqu’il a été condamné ce week-end à 6 mois de prison avec sursis pour apologie du terrorisme par le tribunal de correctionnel de Pontoise. Le rappeur originaire de Sannois (95) âgé de 29 ans, de son vrai nom Mohamed D, a ainsi été reconnu coupable après la sortie de son titre Terroriste, où il évoque notamment les attentats de 13 novembre et affirme : “J’suis en guerre, j’suis un djihadiste (…) Je fais le djihad oui monsieur/contre moi-même en premier (…) Vous savez blablater, parlez parlez / polémiquez, continuez à stigmatiser / Quand ça va péter il faudra assumer.”

Une arme de poing à grenaille neutralisée aurait été retrouvé lors d’une perquisition mené à l’occasion de son arrestation, qui a eu lieu mercredi dernier. De nombreux documents évoquant également des menaces que la police considèrent être des appels à la haine ont été saisis. Des propos qu’il aurait mesurés en garde-à-vue, expliquant notamment que ce titre et son engagement ne concernaient que les rappeurs qu’ils visent depuis plusieurs années et qu’il tient pour responsables d’influencer négativement de nombreux jeunes.