L’artiste parisien Népal, membre du collectif 75e Session, est décédé le 9 novembre. Une terrible nouvelle annoncée ce mercredi 20 novembre par ses proches.

Le rap français pleure l’une de ses étoiles. Largement reconnu comme l’un des artistes parisiens les plus talentueux de sa génération, Népal, Clément Di Fiore de son vrai nom, est décédé le 9 novembre dernier. Une terrible nouvelle annoncée ce 20 novembre à travers un communiqué publié par ses proches sur les réseaux sociaux. Rappeur et beatmaker originaire du XIVe arrondissement, il était l’un des co-fondateurs du collectif 75e Session et était membre du duo 2Fingz avec Doums de l’Entourage. Préférant l’ombre à la lumière, artiste introspectif et parfois désabusé, il s’était également fait connaître du grand public en collaborant avec Nekfeu sur l’album Cyborg.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

KLM, Grand Master Splinter, Népal, membre de 2Fingz, co-fondateur de la 75e Session, rappeur, producteur compositeur, graphiste, vidéaste, notre inspiration, notre fils, notre frère notre ami nous a quitté le Samedi 9 novembre 2019 à Paris. Ni les mots ni ce communiqué ne peuvent exprimer la tristesse que nous ressentons aujourd’hui. Son oeuvre continuera à délivrer son message et à le faire exister dans nos coeurs et dans nos vies. Afin de respecter sa volonté et sa vision artistique, nous sortirons aux dates prévues par lui ses clips, morceaux inédits et son 1er album “Adios Bahamas” qu’il venait de finaliser et prévoyait de sortir le 10 janvier 2020. Nous remercions tout ceux qui l’ont compris, soutenu et qui font perdurer son art et sa mémoire. Sa famille et ses amis

Une publication partagée par nepal75e (@nepal75e) le

Rappeur de l’ombre…

Aussi connu sous les pseudos de KLM et Grand Master Splinter, Népal a toujours voulu préserver son anonymat en cachant son visage. Très polyvalent puisqu’il était également graphiste et réalisait des clips, il avait débuté sa carrière aux débuts des années 2010 au sein du collection 75e Session et publiera son 1er clip, John Doe ∅ 1, en septembre 2011. La même année, le groupe 2Fingz, qu’il formait avec Doum’s de l’Entourage, sortira un 1er projet suivi 2 ans après par La folie des glandeurs.

Une expérience qu’il mettra à profit pour lâcher en 2014 16par16, son 1er opus solo, puis 444 nuits 2 ans après. Il sera également invité par Nekfeu sur le titre Esquimaux, un morceau présent sur l’album Cyborg dans lequel il a également produit Humanoïde. Après avoir lâché les EP’s 445e nuit (2017) et KKSHISENSE8 (2018), celui qui était reconnu comme l’un des plus grands talents de la scène underground française travaillait actuellement sur son 1er album studio intitulé Adios Bahamas. Un projet qui sortira bien le 10 janvier 2020 comme le rappeur le prévoyait, une décision confirmée par ce communiqué qui évoque le souhait de respecter la volonté de Népal.

Nos pensées vont évidemment à sa famille et ses proches dans cette terrible épreuve…

#RIP