A$AP Rocky mentionné dans une audition pour la destitution de Trump !

A$AP Rocky est-il la clé menant à la destitution de Donald Trump ?

Mercredi 20 novembre, A$AP Rocky était au cœur de l’enquête pour la destitution du président Trump. La déposition de Gordon Soundland – l’ambassadeur des Etats-Unis auprès de l’Union Européenne – a mentionné le nom du rappeur, à plusieurs reprises. La raison ? L’incident international causé par son arrestation en Suède cet été…

A$AP au cœur d’un scandale international

Lors de son audition, l’ambassadeur a évoqué un court appel téléphonique de Trump, le 26 juillet. Une conversation alors qu’il était assis dans un restaurant de Kiev, en Ukraine : “Je pense que nous avons principalement discuté de Rocky. Ainsi, le président américain avait choisi de faire pression sur le Premier Ministre suédois pour la libération d’A$AP Rocky sous caution, bien que la Suède ne dispose pas de ce système. Le rappeur a finalement plaidé non coupable, invoquant la légitime défense après avoir été harcelé par 2 hommes. Reconnu coupable de voies de fait, il a tout de même été libéré, et a pu retourner aux Etats-Unis.

Ce n’est pas la 1ère fois que le nom d’A$AP Rocky est entendu lors de ces auditions. Vendredi 15 novembre, David Holmes – un responsable d’Etat à l’ambassade de Kiev – a parlé du rappeur lorsqu’on lui a demandé de confirmer l’appel téléphonique entre Gordon Soundland et Trump. Si leur discussion aurait porté sur la famille Biden et leurs relations commerciales en Ukraine, le principal sujet restait l’emprisonnement d’A$AP Rocky. Selon David Holmes, Soundland aurait même déclaré au président que le rappeur aurait dû plaidé coupable face aux accusations d’agression, et de jouer la carte du racisme…

À LIRE AUSSI: A$AP Rocky fera prochainement son retour en Suède pour un festival

Loin de ces histoires, A$AP Rocky se prépare à retourner en Suède pour le 11 décembre. Une performance à l’occasion d’un concert de charité, comme il l’avait expliqué à Forbes : “La plupart des recettes iront aux détenus et à la réforme de la prison […] J’essaie de faire ce que je peux avec ce que j’ai, je veux juste continuer à créer et à encourager tous ceux qui sont derrière moi à faire mieux… Encore 2 semaines d’attente !