Akon – L’interview Konnectée : les présidentielles américaines, Booba, Gims, l’Afrique, la prison, Wakonda…

De passage à Paris pour présenter son nouvel album, The Konnect, Akon est revenu avec RAPRNB sur son parcours, de la prison au succès, son engagement en Afrique, son choix de se présenter aux élections présidentielles américaines, ses projets musicaux et notamment en France…

Assez discret musicalement ces dernières années, Akon a fait son grand retour en 2019 avec un nouveau label, Akonik Label Group, afin de développer de jeunes artistes dans différents genres, du reggaeton à l’afrobeat, le rap américain et la musique caribéenne. Pour cela, l’auteur de Locked Up et de Lonely a déjà lâché 2 albums en octobre et novembre, El Negreeto et Akonda, et a déjà prévu The Konnect pour lez 13 décembre, un LP composé de featurings ricains Rick Ross, Nicki Minaj, Tory Lanez ou encore Swae Lee.

“J’avais besoin d’aller en prison…”

C’est dans ce contexte qu’Akon a répondu à nos questions afin d’évoquer ses ambitions musicales et ses nouveaux projets. Mais aussi les prochains… Il s’est également remémoré ses débuts, son incarcération durant laquelle il a écrit Locked Up et qu’il ne regrette pas, estimant que cela lui avait sauvé la vie, son succès qui lui a permis de faire quelques folies, ou encore ses quelques mois durant lesquels il a resté à Paris sans en garder un grand souvenir, manque de soleil oblige !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The mission continues #akonlightingafrica

Une publication partagée par AKON (@akon) le

“Je pourrais faire plus en Afrique en étant président des Etats-Unis.”

Grand dessein de sa nouvelle vie, l’Afrique est depuis longtemps au cœur de ses idées puisqu’il s’est largement investi dans le développement de projets en Afrique, notamment grâce à son association Lighting Africa qui vise notamment à offrir l’électricité dans des villages d’Afrique sub-saharienne. Il ré-affirme également son désir de se présenter aux élections  présidentielles américaines afin de pouvoir aider encore, et toujours plus, le continent africain à se développer.

À LIRE AUSSI: Akon opposé à Kanye West aux élections américaines 2024 ?

“Booba et moi allons sûrement collaborer dans le futur…”

booba-akon-PARIS-2005
Booba et Akon à Paris en 2005

Enfin, Akon nous a confié vouloir travailler de nouveau avec Booba, avec qui il a collaboré pour 2 morceaux et qu’il considère “comme un frère”. Evoquant l’idée d’un prochain album en français, il a également laissé planer le mystère quant à un possible morceau avec Gims qui pourrait bientôt voir le jour. Autant de sujets qu’on vous laisse découvrir sans plus attendre…

Akon – L’interview Konnectée :