B2o sera, pour la 1ère fois, à l’affiche du Festival Chorus dans son 92 natal… à Boulbi dans les Hauts-de-Seine.

Booba se produira à la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, le vendredi 27 mars 2020. Dans le cadre du Festival Chorus – du 25 au 29 mars -, il aura carte blanche pour intervenir dans la programmation et faire jouer les artistes de son choix. Donc pourquoi pas les talents issus de son label 92i. Nul doute qu’on pourrait y voir Bramsito, Siboy, Benash ou encore Gato Da Bato, qui il a accompagné sur son dernier single Haï.

À LIRE AUSSI: Gato invite Booba sur son nouveau titre, Haï [Son]

Les places seront mises en vente dès jeudi 28 novembre à 10h sur le site officiel du festival, au prix de 40 euros, ou de 30 euros en tarif réduit. La suite de l’affiche sera dévoilée le 2 décembre. En 2019, le festival avait notamment accueilli Youssoupha, SCH, ou Caballero & JeanJass…

https://www.instagram.com/p/B5VcVneoojp/?utm_source=ig_embed

Booba encore clashé par Quarteron

Concentré sur ses projets musicaux, et sa marque DCNTD, quand il n’est pas lui-même sur le dos de la concurrence, B2o a de nouveau été mentionné par Patrice Quarteron. Une pique lancée suite à la polémique autour de Zineb El Rhazoui et de sa déclaration publique : Il faut que la police tire à balles réelles dans des cas similaires, c’est-à-dire en cas d’émeutes dans les zones à haut risque. Ses propos avaient déclenché la réaction de nombreux rappeurs dont Booba qui avait encouragé ses ratpis à détruire la vie de l’ex-journaliste de Charlie Hebdo. Suite à un déferlement de haine, l’écrivaine avait alors porté plainte contre le rappeur. Elle avait bénéficié du soutien de Patrice Quarteron, champion de muay-thaï désormais à la retraite. Ennemi juré de Booba, ce dernier avait menacé de dévoiler l’adresse du rappeur s’il arrivait quelque chose à Zineb El Rhazoui.

Le sportif est revenu sur l’affaire au micro de Sud Radio, en recadrant Booba… mais aussi Cyril Hanouna, qui avait défendu le rappeur dans TPMP : “Il faut être sans pitié avec ce genre de merde. Je n’en ai rien à faire de lui comme de l’autre clown. Mais ces gens vont dans le sens du vent, ils sont opportunistes. Il y a une idéologie et tous ces saltimbanques l’ont bien compris. Ils savent que leur clientèle adore ça. Ils en ont rien à taper de tout ca. [Booba] c’est un gros bobo, un fils à papa qui a toujours eu de l’oseille. Son public veut entendre ce genre de conneries, même s’il n’en pense pas un mot.  Toutefois, depuis des mois, Booba ne semble plus tenir compte des attaques de Patrice Quarteron….