La statue de Zlatan Ibrahimovic, qui trônait devant le stade de Malmö a été vandalisée. Des actes qui font suite à l’annonce de son arrivée comme co-propriétaire d’Hammarby, rival historique de son club formateur.

S’il est désormais libre de tout contrat après son départ du Los Angeles Galaxy, Zlatan Ibrahimovic sera sans doute l’un des grands animateurs du mercato hivernal qui arrive. Convoité en Italie (Milan AC, Bologne) mais aussi en Angleterre, où José Mourinho, nouveau coach de Tottenham, souhaiterait en faire la doublure de son buteur Harry Kane, Ibrahimovic devrait annoncer sous peu sa prochaine (et sans doute ultime) destination. Et s’il prépare forcément déjà sa retraite, sa dernière annonce a provoqué la colère de ses fans de la première heure…

À LIRE AUSSI: Zlatan Ibrahimovic annonce son départ du LA Galaxy à sa manière !

Considéré comme un dieu vivant en Suède, et évidemment auprès des fans de Malmö, son club formateur, Zlatan Ibrahimovic a ainsi officialisé cette semaine son arrivée comme co-propriétaire du club d’Hammarby. Une nouvelle qui a largement fait réagir dans son pays natal, sa nouvelle équipe étant le rival historique de Malmö.

Forcément en colère, les supporters lui ont ainsi fait payer cet affront en vandalisant la statut qui trônait devant le Swedbank Stadion, l’antre de Malmö. C’est ainsi qu’un sac poubelle a d’abord recouvert son visage, avant que des cuvettes de toilettes et autres objets ne soient déposé au pied de la statue, tandis que d’autres ont même essayé d’aller plus loin en tentant d’y mettre le feu à l’aide de fumigènes. Autant dire que le héros de Malmö est devenu en quelques heures l’ennemi principal de toute une ville, puisque même la maire de la ville, Katrin Stjernfeldt-Jammeh, a exprimé son mécontentement : “Sa décision est surprenante et provocante pour beaucoup d’habitants de Malmö”.