Booba vs Kaaris : ils devront 800 000 euros pour leur bagarre à Orly

Booba et Kaaris devront mettre la main à la poche pour les dommages causés lors de leur bagarre à Orly…

Jeudi 28 novembre, une audience en intérêts civils au tribunal correctionnel de Créteil avait lieu concernant la rixe entre Booba et Kaaris, le 1er août 2018 à l’aéroport d’Orly. Selon Le Parisien, les parties civiles (dont fait partie le groupe ADP – Aéroports de Paris) ont réclamé plus de 800 000 euros en dommages et intérêts. La note compte la dégradation du mobilier (6 000 euros), le vol ou la perte des produits (13 400 euros), l’impact psychologique sur les salariés (2 000 euros) et d’autres frais supplémentaires. Pour les victimes de ce préjudice causé par la bagarre, ce n’est pas uniquement une histoire d’argent : Le problème, ce n’est pas qu’on a dû fermer une demi-heure. Ce sont les conséquences médiatiques vis-à-vis de notre clientèle de luxe. Elle veut pouvoir déambuler en toute sécurité. Sur les 5 mois qui ont suivi la rixe, avant même les “gilets jaunes”, la clientèle chinoise a fui nos boutiques. Selon le groupe ADP, l’affrontement a eu des répercussions sur la fréquentation touristique. Absents lors de l’audience, les rappeurs ont pu compter sur leurs avocats, qui ont démontré que la baisse de fréquentation n’était pas uniquement liée à cette altercation. Malgré tout, Booba et Kaaris ont indiqué qu’ils paieront personnellement les dégâts causés à l’aéroport. Un délibéré sera rendu dans les prochains jours…

Booba-Kaaris-orly

Une bagarre qui n’a rien changé…

Après plusieurs années sous tension, Booba et Kaaris s’étaient enfin croisés… à l’aéroport d’Orly. Les artistes se rendaient tous les 2 à Barcelone puisque chacun avait un showcase de prévu : au Pacha pour B2o et au Shoko pour Le Dozo. Selon les témoins et les nombreuses vidéos qui ont circulé, il s’est avéré que l’équipe de Kopp était plus nombreuse que celle de son adversaire. Mais si Kaaris et les siens ont chercher à prendre du recul, ils n’ont cependant pas refuser le face à face, et comme toute bagarre, de l’extérieur, la scène a été violente.

À LIRE AUSSI: Booba et Kaaris se sont battus à l’aéroport !!! [Vidéo]

Arrêtés et placés en garde à vue, ils avaient écopé de 18 mois de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende pour violences volontaires et vols en réunion. Même après ça, les tensions ne se sont pas évaporées pour autant… Si un octogone était prévu pour ce 30 novembre à Genève, il a finalement été annulé par Kaaris et l’organisation SHC, après moult rebondissements.