Drake critiqué par le NY Times : “Maintenant, les rappeurs sont des chanteurs”

Le NY Times n’a pas eu que des mots tendres pour Drake. Selon le quotidien américain, les rappeurs ne sont plus vraiment ce qu’ils étaient…

Les rappeurs sont des chanteurs

Le titre Rappers Are Singers Now. Thank Drake (Maintenant, les rappeurs sont des chanteurs. Remercions Drake) donnent le ton de l’article. Pour le journaliste Jon Caramanica, le canadien est à l’origine d’un changement dans le rap US. Avec sa mix-tape So Far Gone et l’album Thank Me Later, il a lancé un style urbain qui mélange le chant et le rap : “La mix-tape So Far Gone de Drake a marqué l’arrivée d’une nouvelle ère : chanter comme rapper, rapper comme chanter, chanter et rapper, le tout étant lié ensemble. J’écris à propos de la façon dont Drake a transformé le rap en chant. Un changement que personne ne pensait qu’il fonctionnerait et maintenant, c’est devenu la norme absolue et totale. Drake a explosé la frontière entre le métier de 2 personnes différentes. Il a également déconstruit ce que l’on attendait de chacun d’eux. Son hip-hop est fluide, non dogmatique. En continuant sur cette voix, il établit le modèle qui finira par devenir la norme de la pop mondiale”. Une critique que le journaliste illustre avec l’exemple d’Hotline Bling, Trap Queen de Fetty Wap et White Iverson de Post Malone. Une analyse qui rejoint l’avis d’un français, Booba, qui a souvent dit que Drake était un chanteur et non un rappeur.

Interrogé par The Jewish Chronicle en 2012, Drizzy avait – pour sa part – déclaré qu’il se considérait comme l’un des précurseurs du mouvement rap/chant : “Il y avait des gens qui ont intégré le chant dans leur rap avant moi, mais je me considère comme la 1ère personne à avoir réussi à chanter et rapper”.

Un article qui ne passe pas inaperçu…

Mentionné par Drake comme l’une de ses inspirations, le rappeur Phonte s’est énervé sur Twitter, en demandant à ces “enfoirés” de ne pas “réécrire l’histoire” : “Plus vous essayez de m’effacer, plus j’apparais […] Je suis reconnaissant de bien gagner ma vie en faisant ce que je fais mais les récompenses / éloges n’ont jamais compté pour moi. Toutefois, je refuse de laisser ces enfoirés réécrire l’histoire pendant que les négros qui y ont contribué respirent encore”.

Originaire de la Caroline du Nord, Phonte a fondé son groupe Little Brother avec Big Pooh et 9th Wonder en 1998. Ils sortent leur 1er album en 2003 avant d’en publier 4 autres. Le dernier en date est May The Lord Watch, dévoilé cet été.

Little Brother
Little Brother

Déjà rappeur et chanteur en son temps, Phonte a collaboré avec de nombreux artistes comme Drake. Il a participé à la mix-tape Comeback Season du canadien. Ils y ont enregistré 2 titres : Think Good Thoughts et Don’t U Have A Man. Phonte s’était exprimé sur le cas Drake en 2010 pour Urban Daily : “Ça me rend fier. J’étais content de savoir que j’étais capable d’inspirer quelqu’un de la nouvelle génération. C’était comme si je passais le flambeau… une manière de boucler la boucle”.