Drame mortel au concert de Soolking : prison ferme pour les organisateurs

4 personnes ont été condamnées dans l’affaire autour de la bousculade mortelle à l’extérieur du concert donné par Soolking, cet été, en Algérie…

Le 22 août 2019, Soolking était de retour à Alger pour livrer une prestation, avec de nombreux guests, devant des milliers de personnes. Un concert censé être une fête, qui a malheureusement viré au drame… Attendant avec impatience d’entrer à l’intérieur du stade du 20-Août-1955, une bousculade a fait plusieurs morts et blessés. Au lendemain du concert, les médias algériens ont annoncé la mort de 5 personnes, 3 garçons et 2 filles âgés entre 13 et 22 ans. Une information confirmée par le capitaine Nassim Bernaoui, de la cellule de communication de la Protection civile. Certains témoins de la scène ont évoqué une véritable cohue et des conditions d’attente déplorable avant le début du concert. Le show était organisé par l’Office National des droits d’Auteurs (ONDA), un organisme public. Des défaillances dans la sécurité avaient même entraîné la démission de Meriem Merdaci, la ministre de la Culture.

Soolking est une véritable star en Algérie. Sa chanson Liberté était même devenue un hymne dans les manifestations contre le système Bouteflika. Pour réclamer le changement du régime mis en place depuis 1999, les Algériens manifestaient alors dans les rues et clamaient leur aspiration d’une nouvelle Algérie.

Prison ferme !

La justice algérienne a donc rendu son verdict, jeudi 28 novembre. Samy Benchikh, ex-directeur de l’ONDA, a été condamné à 6 mois de prison, dont 3 avec sursis et 50 000 dinars d’amende. 3 autres responsables : le directeur de l’entreprise chargée d’imprimer les billets, le dirigeant de la société en charge de la sécurité et un autre accusé ont été condamné à 6 mois de prison, dont 4 avec sursis, assortis d’une amende de 50 000 dinars. Les autres accusés de l’affaire, des agents de sécurité, ont été acquittés et sont désormais libres.

À LIRE AUSSI: Soolking et Fianso : l’hommage aux victimes du concert à Alger [Vidéo]

Absent lors du procès qui a eu lieu le 21 novembre, Soolking qui avait posté une vidéo avec Fianso pour rendre hommage, avec une grande tristesse, aux victimes de cet accident, n’a émis aucun commentaire official sur cette condamnation.