Cinco – L’interview au quartier : sa cité, l’école, la Mafia K’1Fry, sa gestu, le mumble rap…

Alors qu’il a dévoilé ce vendredi 29 novembre son nouveau projet intitulé The North Doesn’t Forget, Cinco nous a accueilli dans son quartier de Jacques Cartier de Choisy-le-Roi (94), un des fiefs de la Mafia K’1Fry, afin de répondre à nos questions…

“On bosse pour devenir ce qu’on veut devenir depuis qu’on est petit…”

Figure du mumble rap en France, Cinco a définitivement explosé en 2018 en dévoilant plusieurs mix-tapes et notamment en lâchant les volumes 3, 4 et 5 de sa série intitulée Told Y’all. Une activité et un talent pour proposer des mélodies et des thèmes très différents qui lui ont permis de signer avec le label Play Two comme Jok’Air ou Kazmi. Fort de ce nouveau statut qu’il a acquis, le rappeur d’origine congolaise a ensuite choisi de prendre son temps pour effectuer son grand retour avec un nouveau projet. Finalement, il a offert ce 29 novembre à son public The North Doesn’t Forget, composé de 20 titres, de quoi se faire largement pardonner pour cette attente inhabituelle chez lui.

À LIRE AUSSI: Cinco : découvre sa mix-tape TY5 avec Cheu-B en feat ! [Sons]

En direct de Jacques Cartier

Pour évoquer ce projet, mais aussi son parcours, Cinco nous a accueilli chez lui, dans le quartier Jacques Cartier situé à cheval entre Choisy-le-Roi et Orly (94). Un lieu important dans l’histoire du rap français puisque le quartier a notamment vu grandir Dry et Demon One, qui formaient le duo Intouchables, et qui a bien évidemment vu passer Mafia K’1Fry. Cinco s’est ainsi improvisé en guide pour nous montrer les endroits importants de son tieks, et de sa vie, pointant les spécificités de sa zone, entre bâtiments détruits prochainement et ces lieux qui l’ont vu “travailler” dans sa jeunesse.

Il a également répondu à nos questions depuis l’espace culturel Paul Langevin, où il a posé son 1er morceau, et nous a expliqué l’importance que Lil Wayne avait eu dans son amour du rap (mais aussi des tatouages) ainsi que celle du rap dans sa vie, lui qui a arrêté les études sans de passer le moindre examen. “J’ai pas de brevet, de bac, j’ai que du rap !” Il évoque sa musique empruntée au mumble rap, et le choix de jouer sur l’articulation… ou pas. Cinco, autrefois nommé Zgarman, revient également sur sa gestuelle qui est devenue l’un des éléments indissociables de sa musique et son regard sur ceux qu’ils accusent de l’avoir copié…

Un reportage au cœur du 94 avec celui qui a récemment sorti le clip de Feelingii. Un rappeur, qui a la tête sur les épaules, un style de rap bien à lui avec une petite touche de folie qui n’est pas pour déplaire, qu’on vous propose de découvrir sans plus attendre sur notre chaîne YouTube !

Reportage – Au quartier avec… Cinco :