Juice Wrld : Joyner Lucas accuse les rappeurs ayant “glorifié” la drogue

Au lendemain du décès de Juice Wrld à seulement 21 ans, Joyner Lucas a affirmé que les responsables de sa mort étaient les rappeurs ayant fait de la drogue quelque chose de “cool”.

Si les raisons de la mort de Juice Wrld, décédé ce dimanche, ne sont pas encore connues, les premiers éléments recueillis par les enquêteurs semblent indiquer qu’il aurait succombé à une overdose. Peu de temps après sa prise en charge par les médecins, plusieurs proches présents dans le jet-privé avaient affirmé que Juice avait ingéré plusieurs pilules à la provenance inconnue. Il s’agirait en fait de Percocet, un très puissant anti-douleurs utilisé par certains comme une drogue et que Future avait notamment largement évoqué dans le refrain de son titre Mask Off.

À LIRE AUSSI: Juice Wrld mort pour avoir voulu cacher de la drogue à la police ?

Face à ces informations, Joyner Lucas a crée la polémique en publiant un long message en forme d’hommage sur les réseaux sociaux. Le rappeur affirme ainsi qu’il tient pour responsable de la mort de Juice Wrld les artistes ayant glorifié et mis en avant la drogue, rendant la consommation cool et presque normal : “Juice WRLD avait 21 ans. Il était le produit d’une génération de rappeurs qui glorifie la drogue et l’a rendu cool. Je vous en veux à vous les négr*s pour ce merdier. Tout cette glorification de la lean et des pilules. Vous apprenez aux gamins à faire ça. Vous êtes contents maintenant ? RIP Juice WRLD, tu es parti trop tôt.”

Si on ne peut pas vraiment lui donner tort sur l’omniprésence des drogues dans le rap américain, le timing peut en revanche sembler un peu court pour de tels propos. Nul doute que les propos de Joyner Lucas pourraient néanmoins provoquer de nombreux débats dans les semaines à venir.