Juice Wrld mort pour avoir voulu cacher de la drogue à la police ?

Alors que les circonstances de la mort de Juice Wrld semblent s’éclaircir, plusieurs indices qu’indiquent que le rappeur aurait ingéré des pilules de Percocet, un anti-douleur très puissant, afin de les cacher à la police.

L’enquête avance très rapidement autour de la mort de Juice Wrld. Hier, TMZ affirmait sur son site que les enquêteurs avaient découvert près de 30 kilos de marijuana et plusieurs armes à feu dans les valises présentes dans le jet-privé qui transportait le rappeur et son équipe. Le tabloïd expliquait également que les proches de l’artiste natif de Chicago avaient rapidement signalé aux secours, puis aux forces de l’ordre qu’il avait ingéré plusieurs pilules avant le vol, sans donner plus d’informations.

À LIRE AUSSI: Des armes et de la drogue saisies dans le jet-privé de Juice Wrld ?

Les effets du Percocet !

Selon les 1ères conclusions des enquêteurs, il s’agirait de Percocet, un très puissant anti-douleurs que certains utilisent comme une drogue et que Juice Wrld aurait voulu cacher avant un éventuel contrôle de la police. Les résultats de l’autopsie pratiquée ce lundi 9 décembre devraient rapidement confirmer ou infirmer cette possibilité…

Ces fameux cachets pourraient donc être les responsables d’une overdose  qui aurait été fatale à Juice Wrld, toujours selon TMZ, qui affirme également que la police fédéral était très intéressée, depuis plusieurs semaines, par le jet-privé du rappeur. En novembre, alors qu’il devait s’envoler vers Sydney depuis l’aéroport de Los Angeles, Juice Wrld et ses potes avaient fait l’objet d’un long contrôle de police durant lequel plusieurs chiens renifleurs étaient également présents. L’histoire ne dit pas si de la drogue a été retrouvée à ce moment-là, mais l’avion a ensuite pu décoller comme prévu. Malgré tout, ces informations confirment que les choses n’étaient pas forcément très claires du côté de Juice Wrld et de ses proches…