On attendait une contre-attaque d’Eminem, c’est Nick Cannon qui en remet une couche… en ramenant Suge Knight !

Em’ vs Nick Cannon – Acte I

Alors qu’Eminem a relancé les hostilités dans le différend qui l’opposait à Mariah Carey, et par extension à son ex-mari, Nick Cannon, c’est maintenant ce dernier qui entretient le beef avec le rappeur de Détroit.
A 47 piges, Eminem, en véritable Slim Shady qu’il est, fait régulièrement la une pour ses prises de positions (contre Trump !), ses clashes (Machine Gun Kelly) et sorties en tout genre, quand il ne s’agit pas d’un vieux dossier (comme son morceau déplacé contre Rihanna) qui refait surface. Cette fois, il a été a l’initiative d’un retour de clash, en s’en prenant à une ancienne proie, Mariah Carey, et son ex, Nick Cannon, sur le nouveau projet de Fat Joe, Family Ties , et notamment dans son couplet sur le track Lord Above, qu’il partage avec Mary J. Blige. Une phase qui se termine sur : “Je l’ai laissée me prendre les couilles, avant qu’elle me lâche pour toi, Nick” !

À LIRE AUSSI: Eminem : son clash avec Mariah Carey et Nick Cannon relancé [Son]

Em’ vs Nick Cannon – Acte II

Forcément pas très content d’être à nouveau visé par Eminem, au même titre que Mariah Carey dont il est resté très proche – ils ont 2 enfants ensemble – Nick Cannon avait répondu à la provocation de Marshall Mathers le jour de la sortie de l’album de Fat Joe. Nick Cannon a profité de son émission qu’il anime sur la radio Power 106 (de Los Angeles), pour se moquer du Mc qu’il s’est amusé à traiter de grand-père : “Grandpa Marshall”. Faisant allusion à son ancienneté dans le game, il l’a alors accusé de ressasser les vieilles histoires, après avoir remercier Fat Joe pour son geste, celui d’avoir sorti le vieux Eminem de “sa tombe” ou encore de “sa grotte”.

À LIRE AUSSI: Eminem : Nick Cannon répond au clash de Slim Shady

Em’ vs Nick Cannon – Acte III

Mais alors qu’on attendait une réponse d’Eminem, c’est Nick Cannon qui en a remis une couche. Et d’une façon plutôt inattendue ! L’ancien rappeur, devenue animateur, acteur et producteur, est carrément revenu sur le sujet avec un diss track. Ce lundi 9 décembre, il a donc balancé un morceau clash destiné à Eminem sur cette même radio où il officie, Power 106. Intitulé The Invitation, il est accompagné sur ce son de ses proches Hitman Holla, Charlie Clips, Prince Eazy, et le plus surprenant, de… Suge Knight. L’ex-big boss du sulfureux label Death Row Records (Snoop Dogg, Dr. Dre, 2Pac…), a posé sa voix en intro, lors d’un appel téléphonique enregistré depuis la prison où il est actuellement incarcéré. On peut ainsi l’entendre traiter Eminem tout simplement de “bitch” (on comprendra de “salope”). De son côté, Nick Cannon – qui doit par ailleurs rédiger l’autobiographie de Suge Knight – s’adresse à Fat Joe qui a invité Em’ sur son album : “Dites à Joe de rester tranquille (référence à son tube de 2005, Lean Back, Ndlr), qu’il ne prenne pas ça pour des représailles”. Il reprend : “J’ai déconné avec Crack, mais le petit blanc, il déconne avec le crack, les pilules et l’héroine. Shady est sur le point de faire une rechute”.

Nick Cannon feat. Hitman Holla, Charlie Clips, Prince Eazy et Suge Knight – The Invitation :

Nick s’attaque ensuite à l’ex-femme d’Eminem, Kim, et sa fille Hailie : “Appelez Kim, que quelqu’un s’occupe de Hailie et de l’autre garçon que vous élevez et qui n’est pas votre enfant/Chope une page d’un livret de Drake, ça pourrait te rapporter un Grammy/Tu vas nous avoir sur le dos jusqu’à ce que tu assumes pour la famille…”

Se vantant d’avoir eu une aventure avec Mariah Carey en 2001, Eminem s’était attaqué à la chanteuse et son ex-mari dans plusieurs morceaux, dont Bagpipes from Baghdad, extrait de son 6ème album Relapse en 2009. En 2009 toujours, Mariah Carey avait répondu avec son propre diss track devenu un tube, jouant sur le côté obsessionnel du rappeur : Obsessed. Et Nick Cannon y fait référence : “La mère de mes enfants t’a défoncé il y a 10 ans/Et tu ne t’en es toujours pas remis, salope/Alors maintenant, qui est vraiment la pute ?” Mais il va plus loin et sous entend qu’un chauffeur d’Eminem aurait une vidéo du rappeur en train de faire une fellation : “J’ai entendu dire que ton chauffeur avait une vidéo de toi en train de succer une bite/Tu as dû le payer, puis le licencier, mais maintenant qui est vraiment dans la merde  ?” Sur la fin de sa performance, Nick n’hésite pas à se surnommer le “new Pac” (nouveau 2Pac) et Eminem de “Elvis Pussley” (jeu de mots, à partir du nom du rockeur blanc Elvis Presley, auquel il a ajouté “Pussley signifiant une “petite chatte”) !

Nick Cannon est visiblement chaud et déterminé à enterrer Eminem ! Mais s’il prend la plume (et le mic), la réponse de Slim Shady risque d’être tout aussi corsée…