Eminem et 50 Cent répondent au diss track de Nick Cannon !

Après le diss track de Nick Cannon contre Slim Shady, Eminem est enfin sorti de son silence, mais il n’est pas seul… 50 Cent est aussi monté au créneau !

Le beef entre Nick Cannon (et Mariah Carey) et Eminem a pris un nouveau tournant… Depuis la sortie de l’album Family Ties de Fat Joe, c’est bien la guerre ! La raison ? L’un des morceaux comprend une collaboration avec Eminem et Mary J. Blige intitulé Lord Above. Le rappeur originaire de Détroit y clashe violemment l’ex-couple Mariah Carey et Nick Cannon : “Dédicace à Terror Squad, Joe, toute plaisanterie de côté/Je sais qu’entre moi et Mariah, ça ne s’est pas bien terminé/Mais cet autre mec s’est fait dominer, sa chatte l’a castré/J’ai tenté de lui dire que sa meuf était barrée avant qu’il ait ses couilles tranchées/J’ai failli me faire botter le cul, abruti, tu ne vas rien faire/Je l’ai laissée me prendre les couilles, avant qu’elle me lâche pour toi, Nick”.

À LIRE AUSSI: Eminem : son clash avec Mariah Carey et Nick Cannon relancé [Son]

En guise de réponse, Nick Cannon avait choisi de tacler Slim Shady dans son émission sur la radio Power 106. Il s’est moqué du rappeur en le traitant de “grand-père” avant de remercier Fat Joe d’avoir sorti le Mc de “sa tombe”. Mais avant même que Marshall Mathers ne réagisse, l’ancien rappeur devenu animateur, producteur et acteur a droppé un diss track, destiné à Eminem où il a invité certains proches dont… Suge Knight. Actuellement incarcéré pour homicide volontaire pour la mort de Terry Carter, l’ex-boss de Death Row Records a posé sa voix sur le titre The Invitation et a traité le protégé de Dr. Dre de “bitch” (salope !). Quant à Nick Cannon, son couplet est un peu moins tendre : “Dites à Joe de rester tranquille, qu’il ne prenne pas ça pour des représailles/J’ai déconné avec Crack, mais le petit blanc, il déconne avec le crack, les pilules et l’héroïne/Shady est sur le point de faire une rechute […] Appelez Kim, que quelqu’un s’occupe de Hailie et de l’autre garçon que vous élevez et qui n’est pas votre enfant/Chope une page d’un livret de Drake, ça pourrait te rapporter un Grammy/Tu vas nous avoir sur le dos jusqu’à ce que tu assumes pour la famille […] La mère de mes enfants t’a défoncé il y a 10 ans/Et tu ne t’en es toujours pas remis, salope/Alors maintenant, qui est vraiment la pute […] J’ai entendu dire que ton chauffeur avait une vidéo de toi en train de succer une bite/Tu as dû le payer, puis le licencier, mais maintenant qui est vraiment dans la merde ?

À LIRE AUSSI: Nick Cannon s’associe à Suge Knight pour clasher Eminem [Son]

Eminem répond sur Twitter

Alors que beaucoup attendent la réponse d’Eminem en chanson (qui pourrait enterrer Nick Cannon !), il a pour le moment préféré lui consacrer quelques mots sur Twitter, en s’arrêtant exclusivement sur cette histoire de chauffeur et de vidéo compromettante, avec une touche d’ironie : “T’es énervé poto ? Arrête de mentir sur ma bite. Je n’ai jamais eu de chauffeur, putain de bourgeois […] Je demande des excuses, Nicholas, tu as rendu mon jardinier si jaloux !” Une réponse simple et tout en humour qui laisse penser que Slim Shady prend tout ça avec beaucoup de recul…

À LIRE AUSSI: Nick Cannon s’associe à Suge Knight pour clasher Eminem [Son]

50 Cent s’en mêle !

Mais il n’en fallait pas plus pour que 50 Cent intervienne dans l’histoire… Proche et fidèle ami de Slim Shady, le producteur de Power a décidé de se mêler de l’embrouille et visiblement, il n’est pas un fan du diss track de Nick Cannon. C’est sur son réseau social (préféré !) Instagram que Fifty a tout simplement déclaré : “Je ne comprends pas pourquoi quelqu’un choisirait de se lancer dans un combat contre Em’. C’est un type d’animal très différent, je n’ai jamais vu un enfoiré être en mesure de battre ce mec. Hey Nick, ton truc, c’est de la merde, je devrais te botter le cul quand je te verrais, PUNK !” Un message ironique qui résonne comme une menace !

Pas effrayé pour autant, Nick Cannon a rapidement répondu à 50 Cent en postant une photo de Samuel L. Jackson dans le film Django Unchained. Une référence au fait que le personnage joué par l’acteur soit souvent traité de “nègre de maison” pour son soutien au personnage tyrannique envers les esclaves interprété par Leonardo DiCaprio… Le beef est bien lancé !

View this post on Instagram

@50Cent 🤣

A post shared by NICK CANNON (@nickcannon) on