Lorenzo : son idée d’une association pour les fumeurs de beuh dans la précarité [Vidéo]

Perché musicalement comme sur les réseaux sociaux, Lorenzo a dévoilé, sur Instagram, sa nouvelle idée pour aider les fumeurs de weed…

Membre du collectif rennais Columbine et rappeur atypique au look unique, Larry Garcia est devenu Lorenzo et a acquis une plus grande notoriété en solo grâce à ses vidéos postées sur YouTube, et une 1ère mix-tape, Empereur du sale, parue en 2016. Un 1er projet dont le 1er exemplaire avait été vendu sur eBay… Signé chez Universal Music, il a livré son 2ème projet, Rien à branler en 2018, suivi de Sex In The City cette année, au mois d’août. Le rappeur y dévoilait une collab’ avec celle qu’il imaginait bien être la femme de sa vie : Shy’m. Du coup, ils avaient décidé de mettre en image leur complicité dans le clip de Nous deux. Réalisée par Yro, la vidéo met en scène le mariage loufoque entre les 2 artistes. Entre Shy’m dans une robe blanche élégante et Lorenzo en survêt’, la cérémonie se termine plutôt mal à cause des regards insistants et indiscrets de Lorenzo à l’attention d’une jeune femme invitée…

À LIRE AUSSI: Lorenzo et Shy’m se disent “Oui”… dans Nous Deux [Clip]

Place aux Enfumés…

Mais alors que sa carrière se déroule sans accrocs, et qu’il est engagé dans sa tournée Sex In Your City Tour, Lorenzo a dévoilé son idée totalement originale : celle de lancer son association pour aider les fumeurs de beuh dans la précarité. C’est sur son compte Instagram que le rappeur accro au cannabis et au porno a annoncé qu’il l’appellera La Croix Verte… petit clin d’œil à La Croix Rouge. Une association en partenariat avec tous les dealers de France. Celui qui s’est auto-proclamé L’Empereur du sale a également expliqué qu’il voulait créer différents collectifs caritatifs, avec les dealers ce serait ‘Les taros du cœur’, alors qu’avec les artistes et les rappeurs, ils monteraient ‘Les Enfumés’, véritable mouvement concurrent des Enfoirés. Chacun reverserait ses bénéfices à l’association La Croix Vert… Il a même pensé aux slogans qui accompagneraient le lancement de ce nouveau concert : “Bien fumer c’est le début du bonheur” ou “Métro, boulot, bédo…” Une courte vidéo délirante vue par plus de 660 000 personnes.

La weed est magique

Totalement déjanté et guidé par sa passion pour la beuh, le rappeur originaire de Rennes s’était déjà rendu dans une maison hantée à la recherche d’une weed… magique. Accompagné de son acolyte Rico, ils s’étaient lancés dans une séance de spiritisme afin de parler aux fantômes et de trouver cette fameuse beuh… capable de guérir le SIDA ! Une vidéo visionnée plus de 950 000 fois depuis le mois de septembre.