The Game s’est laissé aller à une étonnante confidence en livrant une anecdote peu connue de sa relation avec Suge Knight…

Alors que la vie de Nick Cannon est plutôt mouvementée ces derniers jours, avec son clash qui l’oppose à Eminem, qu’il alimente avec des diss tracks, le rappeur et animateur radio a reçu The Game dans son émission, Nick Cannon Mornings, sur les ondes de Power 106. Une station de Los Angeles. The Game était de passage à l’antenne pour défendre son nouvel album, Born 2 Rap, paru le 29 novembre, pour son 40ème anniversaire, et composé de 25 tracks et de nombreux feats (Chris Brown, 21 Savage, Trey Songz, Ed Sheeran, Brison Tiller, Anderson. Paak, Marsha Ambrosius, Red Cafe…). Un 9ème album qu’il a annoncé comme étant le dernier de sa carrière. Forcément, dans cet entretien, Game explique son choix, revient sur la création de cet opus, le travail d’écriture, mais aussi sur sa relation avec Nipsey Hussle, ou encore celle avec Suge Knight…

La mise au point…

The Game est natif du quartier de Compton à Los Angeles, tout comme le producteur, ex-patron de Death Row Records, actuellement incarcéré, Suge Knight avec qui les rapports n’ont pas toujours été au beau fixe. Ce dernier qui a toujours mené ses bizness, et le label qu’il avait co-fondé avec Dr. Dre, Death Row Records, avec une main de fer et des pratiques peu orthodoxes, voire carrément violente (coup de pression, menaces de mort, descentes, passage à tabac…) a fini par tuer un ancien associé – Terry Carter – en lui roulant dessus en 2005, tout prêt du tournage du film sur le groupe N.W.A, Straight Outta Compton, où il n’était pas convié. Celui qui était aux côtés de 2Pac le soir de sa mort, qui est même soupçonné d’avoir commandité son assassinat, et qui a plusieurs fois été blessé par balles, est désormais derrière les barreaux où il purge une peine de 28 ans de prison… Une situation qui ne l’a pas empêché de poser sur le morceau clash de Nick Cannon contre Eminem, The Invitation. D’ailleurs, il a confié, depuis sa prison où il gére encore ses projets, à l’ex-mari de Mariah Carey l’écriture de son autobiographie.

À LIRE AUSSI: Nick Cannon s’associe à Suge Knight pour clasher Eminem [Son]

Ainsi lors de son entretien avec Nick Cannon, The Game s’est souvenu d’une petite anecdote qui concerne une rencontre avec Suge Knight, à cette époque où il faisait encore régner la terreur dans le rap game. La séquence qu’il raconte se déroule en 2004, lors de la cérémonie des Vibe Awards, et lui a permis de gagner le respect du magnat du rap westcoast des années 1990. Il se souvient : “Je me suis retrouvé face à face avec Suge, dans les 2 camps les armes étaient sorties. […] Suge m’est tombé dessus après l’after-party des Vibe Awards alors qu’il était avec 60 bandits. Il voulait me mettre la pression pour un truc que j’avais dit dans un morceau à son sujet, et que j’avais dit parce que moi aussi je suis ce Compton. Je suis vraiment de Campton. Et je pense que Death Row et Suge Knight, et que toute cette période, ont pris à la ville beaucoup de vies qu’on a souvent oublié de mentionner. Certains d’entre eux étaient des amis et de vrais lascars. Donc j’avais dit quelques trucs sur Suge qu’il n’avait pas appréciés et ils voulaient me mettre la pression.” Il poursuit avec ce qu’il s’est passé pendant cette confrontation :J’ai pointé mon flingue sur eux et je leur ai tenu tête. Et depuis ce jour, Suge ne m’a donné que du respect.”

dr-dre-the-game-vibe-awards-2004
Dr Dre et The Game lors de l’after-party des Vibe Awards 2004…
suge-knight-petey-pablo-vibe-awards-2004
Suge Knight et Petey Pablo lors de l’after-party des Vibe Awards 2004…

Il continue : “Parfois c’est moi qui donne les coups, parce que je le peux et comme tout le monde le sait je suis un peu con parfois, c’est donc ce que j’ai fait à ce moment. J’ai parlé à Suge avec profondeur, et il a une vision différente de la vie, et il devait avoir une vision différente de la vie pour se sortir d’ici en étant ce qu’il devait être ? Suge doit avoir plus de 50 ans…” A partir de là, leur différend a pris fin. The Game a même fini par saluer Suge Knight pour son travail et l’emprunte qu’il a laissé sur l’industrie : “On ne peut pas effacer ce qu’il a fait, les albums de 2Pac, les albums de Snoop, et tout Death Row…”
Une histoire de bonhomme quoi !