Finalement Nick Cannon a lui-même tranché pour savoir qui était le vainqueur de son propre clash contre Eminem…

Resté silencieux après son message sur Twitter pour répondre à son adversaire, Eminem a appris comme tout le monde qu’il avait perdu sa bataille contre l’ex de Mariah Carey sur les réseaux sociaux. Un clash qu’il avait lui-même initié il y a une semaine, quand est paru le track, Lord Above, sur l’album de Fat Joe, Family Ties. Si Em’ est sorti une fois de son silence après la publication de ce morceau, quand Nick Cannon avait prétendu qu’il pratiquait des fellations, ce dernier a lui largement fait le buzz en alimentant le beef. Entre son émission de radio, ses performances en stand-up et ses diss tracks, accompagné de Suge Knight (The Invitation) ou en solo (Pray for Him), le rappeur et animateur radio s’est lâché. Il a même invité Eminem à l’affronter lors d’un battle, et ne s’est pas laissé impressionné par le statut de Marshall Mathers ni par les prises de paroles de ses alliés, que ce soit 50 Cent ou Joyner Lucas qui avait carrément menacé Nick.

À LIRE AUSSI: Eminem : Joyner Lucas menace Nick Cannon s’il continue le clash !

Le vainqueur est…

Finalement, il a décidé de s’autoproclamer vainqueur de ce duel de rappeurs. Sur Twitter, son message est court et précis : “@Eminem I won!!!! This has been fun now back to your regularly scheduled programs.” (Eminem, j’ai gagné!!!! Ça a été drôle mais revenons maintenant à nos programmes habituels.)

Rappelons que cette histoire de clash a débuté au début des années 2000 quand Em’ avait prétendu avoir eu une relation avec Mariah Carey. Le rappeur et la chanteuse s’étaient alors envoyés des piques dans des morceaux, jusqu’à l’année 2009 où Slim Shady a balancé un véritable morceau clash, Bagpipes from Baghdad, sur son album Relapse. La diva lui avait alors répondu avec Obsessed… Eminem avait enchaîné avec le son The Warning, où il relatait tous les détails de leur relation…