Ally Lotti s’est exprimée pour la 1ère fois sur la mort de son boyfriend Juice Wrld à l’occasion du festival Rolling Loud à Los Angeles.

Ce dimanche, Juice Wrld aurait dû se produire sur la scène du festival Rolling Loud, mais la vie en a décidé autrement… Le rappeur âgé de 21 ans est décédé le week-end dernier des suites d’une overdose. Alors qu’il quittait l’aéroport de Chicago après être revenu d’un séjour en Californie, il s’est écroulé au sol. La police aurait alors saisi plus de 30 kilos de marijuana et 3 armes répartis dans plusieurs valises. Plusieurs proches ont également affirmé qu’il avait ingéré, avant le vol, plusieurs pilules de Percocet

À LIRE AUSSI: A seulement 21 ans, Juice Wrld décède des suites d’une attaque

Sa petite-amie brisée

Face au décès soudain de Juice Wrld, le festival Rolling Loud lui a rendu un vibrant hommage de 20 minutes avec la présence de certains collaborateurs et proches comme le producteur Benny Blanco, A Boogie wit da Hoodie, G Herbo ou encore Ski Mask the Slump God… Sa petite-amie, Ally Lotti, est également montée sur scène pour s’exprimer pour la 1ère fois depuis le décès de son compagnon : “Je voulais juste venir ici et faire savoir à tout le monde que Jarad aimait chaque personne qu’il a aidé sur cette Terre. Il a littéralement aimé chacun d’entre vous. Il n’y a pas eu un moment où il m’a montré un amour différent de celui qu’il ressentait pour vous. Il veut que tout le monde sache qu’il faut prendre les moments négatifs de nos vie et les tourner en une situation positive […] Changez cela en 999. Vous devez le garder dans vos cœurs…”. Un nombre souvent utilisé par le rappeur dans ses chansons et sur ses réseaux sociaux, symbole pour lui afin de changer tout le négatif en positif en inversant le 666, le chiffre maudit censé représenter le diable (ou la Bête).

https://www.youtube.com/watch?v=RW40D27wJBg&feature=emb_title

Un hommage qui intervient après que Carmella Wallace, sa mère se soit exprimée sur la mort de son fils et sur sa bataille contre ses addictions. Elle a notamment affirmé souhaiter que le décès de son fils puisse aider certaines personnes à se sortir de l’emprise de la drogue : “On aimait Jarad de tout nos cœurs et nous n’arrivons pas à croire que n’aurons plus de temps avec lui. Il en a déjà parlé dans sa musique, mais Jarad faisait face à la dépression et à ses addictions […] L’addition n’a pas de limite et son impact est bien plus fort que la personne qui essaie de la surmonter. Jarad était un fils, un frère, un petit fils, un ami et bien plus encore pour énormément de personnes qui voulaient le voir surmonter son addiction […] Nous espérons que la conversation qu’il a lancé dans sa musique aidera d’autres à surmonter leurs batailles puisque c’est ce qu’il voulait”. Des artistes comme Trippie Redd ou Joyner Lucas ont fait part de leur volonté de cesser de consommer certaines drogues ou demander à ce qu’on arrête d’en faire l’apologie.

À LIRE AUSSI: La mère de Juice Wrld s’exprime pour la 1ère fois et évoque ses addictions

Le programme des funérailles

La famille et les amis du rappeur lui ont rendu un dernier hommage ce vendredi 13 décembre avant qu’il ne soit enterré dans l’Illinois, où une cérémonie était organisé au Holy Temple Cathedral Church of God in Christ dans la ville d’Harvey. Ses frères et sœurs ainsi que sa mère et sa grand-mère se sont exprimés lors de l’office. Un programme a été distribué pour les obsèques, comprenant des poèmes et collages photo représentant la vie du rappeur, et publié sur les réseaux par des proches, mais aussi par des artistes comme Young Thug qui a accompagné la couverture du livret par une légende pleine de désespoire : “fuck this shit ????”. Des centaines de fans se sont eux rassemblés à l’extérieur du lieu de culte, affichant des photos du défunt et déposant de nombreuses bougies.