Après Or Noir 3, Kaaris nous fait savoir qu’il prépare activement son prochain projet qui pourrait s’intituler Château Noir

Oublié l’octogone avec Booba, Kaaris se concentre sur de nouveaux projets ! En janvier 2019, K2A avait dévoilé son 5ème album studio Or Noir 3, qui comportait des collaborations avec Mac Tyer, Fianso et SCH. 5 mois après sa sortie, l’album est devenu disque d’or en s’écoulant à plus de 50 000 exemplaires.

À LIRE AUSSI: Booba vs Kaaris : ils devront 800 000 euros pour leur bagarre à Orly

Il semblerait bien que le Dozo nous concocte un nouvel opus… C’est sur son compte Instagram, après avoir relayé en story IG une vidéo sur le génocide au Congo, que le rappeur de Sevran a dévoilé le titre de son prochain album qui devrait donc s’intituler Château Noir. Assis dans sa Mercedes, il arbore, comme d’hab’, de gros bijoux gravés au nom de “Chateau Noir”, puis il  mentionne en légende de la vidéo, en Hashtag : #ChâteauNoir. Des indices qui montrent que le Dozo est bel et bien prêt pour enchaîner comme il se doit sur l’année 2020. Il a également rappelé à travers ce post qu’il serait à l’affiche d’un nouveau long-métrage. Il s’agit du film policier Bronx d’Olivier Marchal avec Jean Reno et Lannick Gautry. C’est en 2014 que Ris-Kaa avait fait ses 1ers pas au cinéma avec un rôle dans Fastlife, réalisé par Thomas N’Gijol. Par la suite, on a également pu le voir dans Braqueurs (2016), Overdrive (2017) et Lukas (2018).

L’octogone annulé

Si le combat tant attendu devait avoir lieu le 30 novembre 2019, la soirée événement a finalement été annulée par la SHC après des négociations impossibles entre eux, Booba et le rappeur sevranais. Selon la fédération, la faute repose définitivement sur Kaaris qui avait pourtant régulièrement prévenu que l’affrontement serait difficile à organiser : “SHC a proposé une salle à Genève pour laquelle toutes les autorisations ont été délivrées, or Kaaris a refusé de combattre dans cette salle sous le faux prétexte qu’il n’y aurait pas de public ou plus drôle encore, que le seul public présent serait uniquement constitué par l’entourage de Booba, ce qui est entièrement mensonger ! Kaaris ne préfère rien du tout puisque lui qui claironnait à qui veut l’entendre qu’il allait ‘casser les os‘ de son adversaire, a subitement disparu des radars ! Parler est une chose, agir en est une autre. Et force est de constater que le petit Kaaris s’est volatilisé. Tout le reste n’est que du vent !”.

À LIRE AUSSI: Le combat Booba-Kaaris officiellement annulé par les organisateurs

S’il n’y a pas eu de combat, les avocats de Booba et Kaaris se sont retrouvés au tribunal correctionnel de Créteil à propos des conséquences de leur violente rixe a l’aéroport d’Orly. Selon Le Parisien, les parties civiles ont réclamés plus de 800 000 euros en dommages et intérêts. Une somme qui comprend la dégradation du mobilier (6 000 euros), le vol ou la perte des produits (13 400 euros), l’impact psychologique sur les salariés (2 000 euros) et d’autres frais supplémentaires. Si un délibéré n’a pas encore été rendu, les rappeurs ont d’ores et déjà indiqués qu’ils paieront personnellement les dégâts causés…