Mort des suites d’une overdose en septembre 2018, le biopic sur Mac Miller figurerait dans la Liste noire d’Hollywood…

Le média Deadline rapporte que Blue Side Park figure dans la Liste noire d’Hollywood, un sondage annuel créé en 2005 par Franklin Leonard. Elle recense tous les scénarios les plus appréciés, non produits par un studio. Le sondage est effectué auprès de cadres ou producteurs de l’industrie du cinéma qui votent pour leurs 10 scripts non-produits favoris de l’année. Depuis 2012, une base de données existe. Les scénaristes doivent payer 25 dollars par mois pour que leur script y figure et pour avoir la chance d’être repéré. Depuis sa création, les films issus de la Black List totalisent 241 nominations aux Oscars et 205 nominations aux Golden Globes. Plusieurs long-métrages étaient dans cette liste : Hunger Games, Slumdog Millionaire, Le loup de Wall Street, Selma ou encore Le Discours d’un roi

À LIRE AUSSI: Mac Miller : son biopic Blue Side Park parmi les plus demandés à Hollywood

Un biopic bientôt au cinéma

Le biopic basé sur la vie de Mac Miller a reçu 6 votes de dirigeants hollywoodiens et figure donc dans cette liste. Le script écrit par Kyle Anderson et Michael Vlamis est basé sur le manuscrit d’une biographie écrite par Paul Cantor : “Après la réussite de son 1er album, la vie n’a plus jamais été la même pour Malcolm McCormick a.k.a Mac Miller. Une histoire de musique, d’amour, de succès, de famille et d’addiction…”.

Au mois de juin, le réalisateur canadien CJ Wallis avait annoncé la réalisation d’un film consacré à Mac Miller. Un projet approuvé par les proches du rappeur. Il avait dévoilé la nouvelle dans un tweet, désormais supprimé : “Au cours de l’année prochaine, je vais commencer à collecter les entrevues et contenus pour réaliser le documentaire définitif sur @MacMiller pour sa famille, ses amis et ses fans. Merci de partager et de taguer toutes personnes avec qui vous pensez que nous devons parler”. Une production qui avait malgré tout été interrompue, à la demande de la famille et du manager Christian Clancy. En octobre, Karen Meyers – la mère du rappeur – avait demandé que les artistes et amis proches de son fils ne participent pas à une biographie non-autorisé par la famille : “Nous ne participons pas et nous préférons que vous non plus, si vous connaissez personnellement Malcolm”.

La mort de Mac Miller résolue ?

3 hommes, Cameron Pettit (28 ans), Stephen Walker (46 ans) et Ryan Revis (36 ans) ont été officiellement inculpés, tous liés à la disparition soudaine de Mac Miller. Une condamnation pour s’être associés dans le but de lui fournir des médicaments falsifiés contenant du fentanyl. Selon les autorités californiennes, Cameron Pettit avait accepté de fournir au rappeur des pilules d’oxycodones et de la cocaïne. Selon les éléments de l’enquête, Cameron s’était servi de Stephen Walker comme intermédiaire entre lui et l’artiste. La police estime que le rappeur aurait pris contact avec Walker pour finaliser la transaction et aurait envoyé Ryan Revis pour lui livrer 10 “bleues” (mélange d’oxycodone, cocaïne et Xanax). Des pilules de contrefaçons que l’artiste aurait “écrasé et sniffé”, ce qui aurait causé son décès soudain. Les 3 hommes risquent un minimum de 20 ans de prison à la perpétuité.

À LIRE AUSSI: Mort de Mac Miller : 3 hommes officiellement inculpés !