Ce samedi 21 décembre, Badr Hari affrontait à nouveau Rico Verhoeven pour la ceinture heavyweight lors de l’évènement de kickboxing, Glory Collision 2…

C’était la revanche. 3 ans après une rencontre – lors du dernier superfight de l’histoire du kickboxing – qui s’était terminée au 2nd round par un décevant TKO sur blessure au bras du néerlandais d’origine marocaine Badr Hari, ce dernier et le néerlandais Rico Verhoeven se retrouvaient sur le ring ce samedi soir. Bien que cette discipline ait perdu de son aura avec l’avènement du K-1 puis du MMA, le GLORY était une prestigieuse organisation de kickboxing. En main event du Glory Collision 2 au Gelredome d’Arnhem au Pays-Bas, les 2 superstars combattaient malgré tout, devant 25 000 personnes, à nouveau pour le super titre des poids-lourds…

badr-hari-rico-verhoeven-glory-collision-pesee
La pesée…

Avec 92 KO’s sur 106 victoires (pour 118 combats au total et 12 défaites avant cette soirée) et quelques déboires (incidents extra sportifs, suspension…), Badr Hari déclarait avant le combat : “J’ai combattu les plus grands. J’ai battu Semmy Schilt. J’ai battu Alistair Overeem. J’ai battu Peter Aerts. J’ai battu Ray Sefo, un gars avec une mâchoire en acier. Je l’ai mis KO. Après avoir mis tant de KO’s, comment puis-je être impressionné par Rico ? Parce qu’il est invaincu depuis 7 ans ? Il a gagné 15 combats aux points. Ça ne m’impressionne pas !”

L’histoire se répète…

Malheureusement, les choses n’ont pas tourné à l’avantage de Badr Hari, tout de même aujourd’hui âgé de 35 ans. Une nouvelle fois, il a dû s’incliner contre Rico Verhoeven suite à une blessure à la cheville gauche au 3ème round, alors qu’il tentait un coup de pied au visage. Il perd donc sur un nouveau KO Technique. Pourtant, comme souvent, et notamment lors de leur 1er combat, Hari – très offensif – avait réussi à mettre en difficulté son rival, l’envoyant même au tapis avec un crochet droit au 1er round, puis une 2nde fois avec un coup de pied à la tête au 3ème round peu avant de s’incliner. Le sort ! Malgré une sérieuse préparation, Badr Hari doit laisser la ceinture à Verhoeven et s’en remettre à son triste sort : son corps lui a encore fait des siennes.

Si l’issu du combat est frustrante, Rico Verhoeven conserve son titre et sa ceinture des poids-lourds, mais fair-play, il a rendu un vibrant hommage à son adversaire à la fin du combat.

Quelques réactions…

Particulièrement soutenu par la communauté marocaine, sur la toile et notamment sur Twitter, les internautes ont tenu à rendre hommage au grand combattant qu’est, et a été, Bard Hari. Voici les commentaires pleins de compassions, et parfois d’humour, à propos de Badr Hari, et du combat, que l’on a pu lire sur Twitter principalement…