Attaqués après plusieurs incidents survenus ce vendredi à l’AccorHotels Arena, les organisateurs du concert Game Over 2 se sont expliqués sur les réseaux sociaux.

On en parlait ce week-end, de nombreux spectateurs ont fait part de leur mécontentement avec plusieurs incidents survenus au concert Game Over 2 qui avait lieu vendredi à l’AccorHotels Arena. Si certains ont expliqué être déçu de la programmation et du manque de temps accordé aux têtes d’affiches présentes, à l’image de Ninho qui a fait une courte apparition, d’autres ont évoqué une sécurité débordée, près de la scène ou dans la fosse. Autant d’événements malheureux que beaucoup ont directement attribué aux organisateurs, à commencer par Ibra, qui gère le label 50K Editions.

À LIRE AUSSI: Game Over 2 : que s’est-il passé au concert à l’AccorHotels Arena ?

Si ce dernier n’a pas directement pris la parole, Le D, très proche de lui, a tenté de justifier les différents problèmes à travers 2 vidéos publiés sur Twitter. Il évoque les retards pris par de nombreux artistes prévus au commencement du show, décalant le début du concert de 19 heures à 20 heures 30. Le D affirme également que la plupart des artistes présents sur Game Over 2 étaient là, mais n’ont pas pu monter sur scène (ou brièvement) en raison du comportement de certains. Contrairement à ce qu’avait réclamé les organisateurs, quelques uns sont venus avec de nombreux amis, provoquant la pagaille sur scène et dans les backstages. Enfin, il accuse la sécurité de l’AccorHotels Arena de n’avoir pas su gérer les nombreux débordements, accentuant encore un peu la tension présente dans la salle. Une façon d’expliquer les différents problèmes survenus et de dédouaner Ibra des différents problèmes qui ont gâché la grande fête prévue à l’origine…