Dans la nuit de mardi 7 au mercredi 8 janvier, l’Iran a tiré des missiles balistiques sur des bases américaines installées en Irak. Des représailles après l’élimination du général Iranien Qassem Soleimani.

L’Iran avait prévenu qu’il y aurait des représailles après que les Etats-Unis aient fait le choix d’éliminer Qassem Soleimani dans une attaque punitive au drone sur le sol irakien. Il avait même été demandé aux soldats irakiens de s’écarter des installations américaines pour ne pas être touchés par les futures attaques…

À LIRE AUSSI: “3ème Guerre Mondiale” : les internautes ironisent après l’attaque des Etats-Unis contre l’Iran

Les représailles – Acte I

Cette nuit, après les funérailles de Soleimani, des missiles balistiques ont ainsi été tirés depuis l’Iran vers des bases américaines et des forces de la coalition établies en Irak à Erbil et Al Asad. Devant l’escalade des tensions, et des menaces de Téhéran, mais aussi du Hezbollah, Trump avait également menacé l’Iran de représailles si de tels évènements devaient avoir lieu. L’Iran n’a donc pas semblé se soucier des propos du président américain, surtout les dirigeants iraniens semblaient penser que Trump n’aurait pas le courage de mettre à exécution ses menaces, ni de s’engager dans un conflit…

Si pour le moment, les autorités américaines n’ont pas réagi à ces attaques, il semblerait qu’il y ait de nombreuses victimes parmi les soldats américains et le personnel des bases selon certains observateurs. Sans que l’on connaisse leur source d’informations, les Iraniens ont annoncé près de 90 victimes, mais aucun chiffre n’a été révélé par les américains à l’heure où nous rédigeons ces lignes. Une vingtaine de missiles aurait été tirée par les Gardiens de la révolution (dont Soleimani était le chef)  en 2 vagues. Toutefois la mission est terminée pour Téhéran, sauf si les forces américaines venaient à répliquer.

Les réactions…

Si l’heure est extrêmement grave, et que Trump et ses conseillers sont réunis à la Maison Blanche (avant un possible discours devant la Nation), les internautes eux font ce qu’ils savent faire de mieux : ils réagissent sur les réseaux. Si certains ironisent, que d’autres préfèrent prendre du recul, d’autres encore s’adressent à tous ceux qui se moquent de la situation et d’une éventuelle 3ème guerre mondiale depuis la mort de Qassem Soleimani… Des artistes américains comme Meek Mill, Ja Rule, 50 Cent ou Cardi B avaient aussi réagi, mais force est de constater que les choses prennent une nouvelle tournure…

À LIRE AUSSI: Bientôt “une 3ème guerre mondiale” ? Les rappeurs US réagissent…