Le domicile de Patrice Quarteron, situé en plein centre-ville de Corbeil-Essonnes, a été la cible de tirs ce mercredi soir. Une enquête a été ouverte.

Les choses auraient pu virer au drame. Ce mercredi, aux alentours de 20 heures, le domicile de Patrice Quarteron, à Corbeil-Essonnes (91), a en effet été visé par des tirs d’armes à feu tandis que le boxeur et sa famille se trouvaient à l’extérieur. Alors que la maison est située à quelques pas du domicile de la famille Dassault, dont Quarteron est le gardien, le tireur se serait hissé au dessus du portail avant d’utiliser son arme puis de prendre la fuite. Une enquête menée par la police judiciaire de l’Essonne a été ouverte dans la foulée.

Le Parisien, qui a révélé ce soir l’information, affirme également que le combattant est actuellement au centre d’un conflit l’opposant justement à la famille Dassault. Tandis que c’est Serge, ancien maire de la ville, qui avait installé Patrice Quarteron sur le domaine familial afin qu’il protège son domicile, les héritiers de l’ancien édile décédé en mai 2018 auraient depuis plusieurs mois exprimé leur souhait de le voir partir, ce que ce dernier refuse malgré une récente assignation en expulsion. Dans ce contexte tendu, Quarteron avait déjà porté plainte il y a plusieurs semaines après qu’il ait reçu une vidéo anonyme où un individu le menaçait ainsi que sa famille. Pour l’heure, les enquêteurs ne privilégieraient aucune piste, d’autant que ses prises de positions publiques ou encore son clash avec Booba qui dure maintenant depuis plusieurs années ont largement fait réagir et provoqué parfois certaines polémiques. Plus tôt dans la semaine, Quarteron avait d’ailleurs relancé brièvement ce clash dans une interview pour Nice-Matin où il évoquait un possible combat entre les 2.

À LIRE AUSSI: Patrice Quarteron poursuit son clash avec Booba : “Il va se prendre une gifle” !