OM : André Villas-Boas prêt à partir en fin de saison ?

En conférence de presse, l’entraîneur de l’OM André Villas-Boas a laissé entendre qu’il pourrait quitter le club en raison d’une décision contestée prise par la direction olympienne.

En grande difficulté l’année dernière, l’Olympique de Marseille et ses supporters pensaient avoir retrouvé un peu de tranquillité et de la stabilité depuis l’arrivée cet été d’André Villas-Boas, ancien coach du FC Porto de Chelsea, à la tête de l’équipe. Un entraîneur qui a su mettre en place une équipe plus que compétitive puisque l’OM se classe actuellement à la 2ème place du championnat, avec 5 points de retard (et 1 match en plus) sur le PSG. Malheureusement, certaines décisions de la direction marseillaise pourraient venir troubler l’avenir d’un AVB qui a avoué en conférence de presse ne pas savoir ce qu’il fera l’an prochain.

À LIRE AUSSI: André Villas-Boas nommé nouvel entraîneur de l’OM !

L’Equipe a en effet révélé dans son édition du jour l’arrivée dans l’organigramme marseillais de Paul Ardridge, un nom peu connu du grand public. Ancien joueur puis dirigeants de plusieurs clubs anglais, il aura pour seule et unique mission de vendre au mieux certains joueurs de l’OM outre-Manche. Un choix fait sans que Jacques-Henri Eyraud, le président phocéen, ne consulte son coach, ce que ce dernier n’a très clairement pas apprécié : “C’est une décision prise par le président, qu’Andoni (Zubizarreta) m’a expliqué la semaine dernière. C’est au président de justifier ce choix. Je ne pense pas que ça facilite les ventes vers les clubs anglais, c’est plutôt la compétitivité sportive qui permet aux joueurs de partir, ce n’est pas en mettant un agent ou un conseiller que ça va mieux fonctionner, mais bon… Au président de s’expliquer”.

Et quand les journalistes présents face à lui l’interrogent sur son avenir, lui qui a plusieurs fois clamé son amour de la ville, du club et de ses supporters, Villas-Boas se montre très évasif, visiblement déçu par ses dirigeants : “Je peux répondre avec franchise, mais je ne peux pas. Je suis un homme du monde, j’ai quitté la Chine pour faire le Dakar, je suis venu ici pour la grandeur du club et pour Andoni. Avec ça, tu as une idée.”. Autant dire que l’avenir du coach portugais paraît plus que flou…