Eminem a droppé cette nuit son nouvel album intitulé Music to Be Murdered By. Un opus qui contient des collaborations avec Juice WRLD, Ed Sheeran ou encore Anderson .Paak.

C’est une énorme surprise qu’a réservé Eminem a ses fans cette nuit. Sans l’annoncer au préalable, le Slim Shady a en effet dévoilé son 11ème album, Music to Be Murdered By. Un opus surprise composé de 20 tracks et de plusieurs belles collaborations avec Ed Sheeran, Don Toliver, Young M.A, Anderson. Paak, Q-Tip, Royce da 5’9, Skylar Grey ou encore Juice WRLD, décédé au mois de décembre d’une crise cardiaque à Chicago après avoir ingéré plusieurs cachets de Percocet.

C’est sur Instagram que le Rap God a dévoilé la cover de son nouveau projet, sur laquelle on le voit avec un pistolet sur la tempe et une hache sur le crâne. Une pochette inspirée du réalisateur Alfred Hitchcock, comme le titre de l’album, référence à un projet du même nom sorti en 1958 du réalisateur britannique.

De nombreuses rumeurs évoquant un nouvel album du Slim Shady circulaient depuis plusieurs mois, renforcées notamment par les propos de 50 Cent, qui avait confirmé qu’Eminem travaillait sur des nouveautés lors d’une interview : “Il a des choses, mec. Nous le faisons, maintenant”.

Un appel aux votes

L’artiste originaire de Détroit a dans le même temps dévoilé le clip de son 1er single, Darkness. Une vidéo sombre où il dénonce les violences régulièrement commises par armes à feu aux Etats-Unis. Le rappeur met en scène une fusillade lors d’un concert, et inclut des vidéos et des audios d’une tuerie de masse à Las Vegas survenue en 2017. Stephen Paddock avait alors ouvert le feu depuis la fenêtre de sa chambre d’hôtel, tuant 58 personnes. A la fin de la vidéo, un court message encourage à aller voter aux prochaines élections “Faites entendre votre voix et aidez à changer les lois sur les armes aux Etats-Unis”, tout en ajoutant un lien vers un site d’inscription aux listes électorales américaines. On comprend donc mieux pourquoi Eminem n’avait pas le temps de répondre aux diss-tracks de Nick Cannon