Eminem répond aux critiques sur son album, et est accusé de plagiat !

Une semaine après la sortie surprise de son 11ème projet, Music To be Murdered By, Eminem répond (enfin) aux critiques sur son album, et notamment sur la chanson Unaccommodating qui a choqué jusqu’au maire de Manchester !

Le 17 janvier, Eminem a délivré son opus surprise Music To be Murdered By. Un projet sur lequel il a fait appel à son poto Dr. Dre et invité pas mal d’artistes comme Ed Sheeran, Young M.A, Anderson. Paak, Q-Tip, Royce da 5’9, Skylar Grey ou le défunt Juice Wrld, dont les résultats d’autopsie ont été dévoilés. En fidèle admirateur d’Alfred Hitchcock, Slim Shady s’est inspiré de la pochette d’un projet du réalisateur datant de 1958, Alfred Hitchcock ‎– Presents Music To Be Murdered By de Jeff Alexander, alors que les 2 interludes, titrés Alfred, samplent la voix d’Hitchcock..

eminem-mudered

Un morceau qui dérange…

Avec la sortie de ce nouvel album, Eminem a relancé sa rivalité avec Machine Gun Kelly. Dans son morceau Unaccommodating avec Young M.A, il s’est adressé à MGK : “Mais quand ils me demandent si la guerre était terminée avec MGK ? Bien sûr que oui/Je l’ai nettoyé de ses péchés mortels, je suis Dieu et le Seigneur pardonne/Même les adorateurs du diable/J’avance mais tu sais que tes scrupules ont disparu quand tu es né avec les cornes de Lucifer”. Un tacle qui n’a pas impressionné son rival, qui a qualifié le titre de “merde”. Mais ce qui a marqué la Toile, c’est bien la référence à l’attentat qui s’est produit à la fin du concert d’Ariana Grande à Manchester en 2017, dans Unaccommodating : “Je vois mes élèves devenir de plus en plus ringards/Mais je les contemple hurler “Alerte à la bombe” dans le game/Comme à la sortie d’un concert d’Ariana Grande”. En mai 2017, un terroriste de l’Etat Islamique avait enclenché une ceinture explosive qui avait blessé plus de 250 individus et causé la mort de 23 personnes.

À LIRE AUSSI: Eminem : le maire de Manchester choqué par ses lyrics sur Ariana Grande

La réponse cinglante d’Eminem

Des paroles qui ont également choqué le maire de Manchester, Andy Burnham, qui a considéré que le rappeur était “irrespectueux envers les familles”. Fatigué par les polémiques, Eminem a décidé de sortir de son silence pour répondre aux critiques virulentes dans un message publié sur Twitter. Une nouvel fois, il nous plonge dans un univers hitchcockien avec un message qui aurait pu être rédigé par le maître du suspens britannique, et même lu par ce dernier comme quand il introduisait ses thrillers : “Tendre auditeur, dans le monde merveilleux actuel, le meurtre est devenu si banal que nous sommes une société obsédée et fascinée par lui. J’ai pensé pourquoi ne pas en faire un sport si c’est le cas, et assassiner sur des beats ? Avant de sauter aux conclusions, permettez-moi de vous expliquer. Cet album n’a pas été fait pour les délicats. Si vous êtes facilement offensé ou énervé par les cris d’un meurtre sanglant, il ne fera pas partie de votre collection. Certaines pistes ont été conçues pour choquer la conscience, ce qui peut provoquer une action positive. Malheureusement, l’obscurité nous a vraiment submergé. Donc, vous voyez, le meurtre dans ce cas n’est pas toujours littéral, ni agréable. Ces vers ne sont destinés qu’aux couteaux les plus affûtés des tiroirs. A toutes les victimes de cet album, reposez en paix. Pour le reste d’entre vous, veuillez l’écouter plus attentivement la prochaine fois. Bonne nuit ! Avec ma profonde sympathie, Eminem”. Voilà, qui est dit, l’album n’est donc pas à mettre entre toutes les oreilles, et comme disait un célèbre rappeur français : “Si tu kiffes pas renoi, t’écoutes pas et puis c’est tout” !

Et une histoire de plagiat ?

Après les critiques, voilà qu’Eminem est accusé de plagiat par un rappeur écossais nommé Zee The Dungeounous. Selon ce dernier, Slim Shady aurait repris son morceau de 2015, également intitulé Music To be Murdered By : “Quand j’ai entendu les samples d’Hitchcock, constaté le même titre et la même date de sortie, j’ai commencé à avoir peur. Je ne crois pas qu’il ait volé mon morceau. Il est l’une de mes idoles et c’est peut-être juste des coïncidences. Malgré tout, il y a tellement d’histoires d’artistes les plus riches avec plus de notoriété qui font ce genre de choses…”.