Kodak Black : sa date de sortie de prison a été révélée…

Après avoir crier au monde qu’il craignait pour vie en prison, Kodak Black vient de prendre connaissance de la date de sa libération. Il avait écopé de 3 ans de prison ferme…

Selon certaines sources, Kodak Black sera libéré le 14 août 2022. La date de libération tombe un dimanche, ce qui signifie que le rappeur pourra sortir quelques jours avant. En effet, selon la procédure fédérale, une libération de détenus est avancée, si elle tombe pendant un week-end. Incarcéré au centre fédéral de Miami, l’auteur de Tunnel Vision a toutefois été transféré dans une prison du Kentucky, après ses récentes déclarations sur ses conditions de détentions, sans que sa famille n’en soit informée. Pour le moment, l’un de ses avocats a déclaré qu’il resterait dans un établissement d’Oklahoma avant qu’il ne soit transféré dans une prison fédérale du Kentucky.

kodak black jail

Depuis le mois de décembre, Kodak Black a tenté d’expliquer que des responsables de la prison de Miami avaient tenté de le tuer “lentement et stratégiquement. Dans un long message posté sur Instagram, il avait répertorié plusieurs incidents (problèmes de droits de visites, maltraitance…). Mais selon un rapport interne, il est indiqué qu’il n’a pas été déplacé suite à ces plaintes consécutives. Les détenus ne purgent pas entièrement leur peine dans l’établissement de Miami. Ils reçoivent généralement un “test d’évaluation des risques” qui détermine où ils termineront leur peine…

À LIRE AUSSI: Kodak Black en difficulté : “Ils sont en train de me tuer lentement en prison” !

L’inquiétude d’une mère

Face aux nombreuses plaintes de Kodak Black, Marcelene Simmons – la mère du rappeur – a engagé l’avocat Benjamin Crump. Celui-ci avait représenté la famille de Trayvon Martin, un adolescent tué par Georges Zimmerman en 2012. Marcelene Simmons a tenu une conférence de presse en compagnie de l’avocat qui s’est exprimé devant les caméras afin d’expliquer pourquoi elle s’inquitait pour Kodak Black : “Elle veut s’assurer que pendant qu’il est sous leur garde, il ne finira pas par mourir, donc elle est très inquiète ainsi que toute sa famille, que ces allégations soient prises au sérieux”. Très proche de son fils, elle a menacé de se suicider si son fils devait mourir derrière les barreaux : “Je veux m’assurer que mon fils va bien. Je veux m’assurer qu’ils ne tuent pas mon fils. S’ils tuent mon fils, si mon fils meurt, je vais me tuer moi aussi. Après Dieu, mon fils est ma vie pour moi. Mon fils est tout pour moi”.

À LIRE AUSSI: Kodak Black : sa mère menace de se suicider si son fils meurt en prison

A 22 ans, Kodak Black, de son vrai nom Bill Kapri, purge actuellement une peine de 3 ans et 10 mois après son arrestation en mai 2019 pour détention d’armes à feu, et risque encore 30 ans de prison pour d’autres chefs d’inculpation