A la veille de la cérémonie des Oscars qui se déroulera le 9 février, le film de Ladj Ly, Les Misérables, était couronné lors de la 25ème cérémonie des Lumières de la presse internationale, à Paris…

En course pour le prix du Meilleur film étranger aux Oscars à Hollywood, ce lundi 27 janvier, le film de Ladj Ly a raflé 3 récompenses, dont le Lumière du meilleur film, lors de la cérémonie des Lumières de la presse internationale qui se déroulait à L’Olympia. Cette cérémonie qui se déroule avant les César est en quelque sort le pendant des Golden Globes avant les Oscars.

Outre Les Misérables, également récompensé dans les catégories Meilleur scénario et Révélation masculine (pour Alexis Manenti), les films J’accuse et Portrait de la jeune fille en feu, ont été primés. Le long-métrage de Roman Polanski a remporté le prix de la mise en scène pour son histoire centrée sur l’affaire Dreyfus. La sortie du film, en novembre 2019, avait d’ailleurs été mouvementée… De nombreuses séances avaient été annulées par des actions de militantes féministes qui luttent pour le mise en cause de Roman Polanski dans des affaires de détournement de mineure et de viol. Quant à Céline Sciamma, et son film Portrait de la jeune fille en feu, est reparti avec 2 prix : Meilleure actrice pour Noémie Merlant et Meilleur image pour Claire Mathon.

En route pour les Oscars…

A Hollywood, Ladj Ly sera accompagné des jeunes du FC Montfermeil. Un voyage a été organisé pour que les jeunes du club de football du 93 puissent venir supporter Les Misérables face au favori Parasite du réalisateur sud-coréen, Bong Joon-ho. Grâce à une collecte participative sur une plateforme KissKissBankBank, une trentaine de jeunes gens dont 16 joueurs des moins 18 ans du FCM, 5 étudiantes en cinéma de l’école créée par Ladj Ly (et le collectif Kourtrajmé) et et 9 accompagnateurs, se rendront aux Etats-Unis durant 11 jours et assisteront à la prestigieuse cérémonie.

ladj ly tournage

A l’annonce de sa nomination, Ladj Ly n’avait pas pu s’empêcher de partager sa fierté : “Je donnais un cours à l’école Kourtrajmé quand j’ai appris la sélection aux Oscars. On a explosé de joie. On sait que, face à Parasite, on a très peu de chances de gagner, mais représenter la France, c’est déjà énorme. Comme le fait de réaliser 1,8 millions d’entrées alors qu’on espérait 200 000 ou 300 000 […] J’espère que ce film fera réfléchir la jeunesse, lui donner envie d’aller jusqu’au bout et lui montrer que l’on peut partir de tout en bas, comme moi et se retrouver par exemple aux Oscars. Je n’ai jamais imaginé que cela puisse arriver. Quand j’ai appris la nouvelle, c’était fou. Si je gagne l’Oscar, je me servirai de cette tribune. Mon film est engagé, politique et concerne tous les pays finalement”.

Résultat, le 9 février !