Maintenant disponible sur YouTube, un documentaire sur Booba revient sur l’œuvre discographique du rappeur français, alors qu’il vient de voir son compte Instagram supprimé

Réalisé par Olivier Pillot et Laura Milienne, un documentaire sur le Duc de Boulogne, intitulé L’argot sous un garrot – La face cachée de l’œuvre de Booba, analyse ce qui se cache derrière les paroles du rappeur. Un titre emprunté à une phase de son morceau Repose en paix, extrait de l’album Temps mort (2002). La vidéo de près de 50 minutes traite de nombreuses questions : Comment cet artiste est-il considéré par la société ? Quels sont ses figures de style ? Son rapport aux femmes ? Et l’humour chez Booba ? Plusieurs personnalités interviennent (écrivains, journalistes, linguistes et étudiants) et on peut compter sur la présence d’Olivier Cachin, fameux présentateur de l’émission culte Rap Line (au début des années 1990), et journaliste spécialisé dans la musique afro-américaine et le hip-hop. Un documentaire complet sur celui qui est dans le rap game depuis plus de 20 ans !

L’argot sous un garrot – La face cachée de l’oeuvre de Booba :

Puni, à force de jouer sur les réseaux…

Avec plus de 20 ans de carrière, Booba est toujours très productif et présent dans le rap game où il est l’un de ceux à avoir une influence forte. Son dernier featuring en date est le titre Blanche, extrait du 2ème album studio de Maes, qui prouve que les jeunes rappeurs comptent encore sur lui. Mais c’est aussi dans l’entretien de ses clashes – de Kaaris à Damso, en passant par La Fouine, JoeyStarr, Rohff ou même Fianso, qu’il fait des prouesses : le Duc de Boulogne s’est dernièrement fait remarquer pour ses interventions dans le live Instagram de son ex-protégé devenu rival, Damso, à l’occasion de la sortie de son single Œveillé

À LIRE AUSSI: Booba avait décidé de saboter le live de Damso sur Instagram ! [Vidéo]

Pour calmer l’attente autour de son prochain album QALF, Dems a voulu offrir un nouveau single, Œveillé, et en dévoiler l’enregistrement en studio, dans une story Instagram du média Konbini, quelques heures avant sa sortie sur toutes les plateformes. En compagnie du beatmaker Prinzly, de l’ingénieur-son Jules Fradet et de quelques proches, Damso a livré un live qui a ainsi été perturbé par un certain… Booba, venu lâcher quelques commentaires bien trempés. Tout comme son confrère 50 Cent, Insta est son terrain de jeu ! Mais à force de jouer, on peut dire que B2o s’est brûlé les ailes. Il y a quelques jours encore il s’attaquait à Fianso dans sa story IG… Mais surtout, ce jeudi 30 janvier, comme un enfant, il s’est fait punir, et le réseau social a tout simplement fini par désactiver le compte Insta de Booba qui comptait près de 5 millions de followers !

À LIRE AUSSI: Booba annonce la fermeture de son compte Instagram