NISKA – SILICONÉ [LYRICS]


 

INTRO
Pyroman

REFRAIN
Sale, tu nous connais
Tu sais qu’on les aime bien bonnes, siliconées
Bye bye bye, tu nous connais
On est devenu des bad boy pour la money

COUPLET 1
C’est la base, on est pas les mêmes, les potos m’ont dit de me calmer
J’calais le knife dans le Balmain, j’m’en bats les couilles de qui c’est Charlemagne
Ce n’est pas normal comment ont vécu les miens, toujours les mêmes citoyens au tribunal
La police a fermé le terrain, les gens sont affamés et ça devient inhumain
J’ai du cannabis, y’a d’l’économie, y’a du bénéfice, y’a des sacrifices
Elle est bonne la-uiss, vas-y follow me, j’vais te démonter à l’hôtel Ibis
Ah, si je savais j’aurais pas rapper, (jamais)
Si je n’vendais pas de disques je peux te le dire qu’elle m’aurait pas rappeler
Je n’côtoie que les gros bonnets, finir tu-ba ou charbonner (gang)
Méchant, méchant tu sais qu’on est, (qu’on est), prêt à venir chez toi et sonner (dring)
Ils ne nous saliront pas, on finira bien par avoir le sommet, (oui)
Ils nous calculaient pas et maintenant voilà qu’ils jouent les étonnés, (euh)

REFRAIN
Sale, tu nous connais
Tu sais qu’on les aime bien bonnes, siliconées (siliconées)
Bye bye bye, tu nous connais
On est devenu des bad boy pour la money

PONT
Oh my god c’est chaud, (elles kiffent sur les scarlas)
Faut pas m’donner chaud, (raconte pas des salades)
Oh my god c’est chaud, (elles kiffent sur les scarlas)
Faut pas m’donner chaud, (raconte pas des salades)
Méchant, méchant

COUPLET 2
A la tess c’est la merde, c’est l’anarchie, c’est devenu compliqué
T’façon faut couper les ponts, y a plus le temps d’communiquer
Quand y aura plus rien à graille on agira avec sévérité
Une fois de plus on est dangereux, une fois de plus on est dans l’jeu
Une fois de plus on est méchant, méchant, quand trop de personnes ont gé-chan, les gens mentent
Pas là pour ber-flam, venu pour ter-chan, disque de diamant, récompense
J’veux coucher des gens, depuis un moment, sortir le démon qu’est-ce qu’t’en penses ?
Et puis si on demande c’que j’ferais à c’moment, tu leur répondras : “J’suis en tendance”
Là, p’tit con regarde, ferme ta gueule, écoute
Prends la tchop, démarre, belek à la route (attention)
Quand t’arrives tu m’appelles (allô ?), j’te dirai où y’a l’sac
Quand tu reviens j’te paye, après ça tu dégages

REFRAIN
Sale, tu nous connais
Tu sais qu’on les aime bien bonnes, siliconées (siliconées)
Bye bye bye, tu nous connais
On est devenu des bad boy pour la money

 

Niska – Siliconé :