Grâce à leur victoire 31 à 20, les Chiefs de Kansas City ont battu les San Francisco 49ers. Toujours plus impressionnant, le quarterback Patrick Mahomes a lui été élu MVP de cette finale.

Les Chiefs l’ont fait ! 51 ans après leur seule et unique sacre, Kansas City a retrouvé cette nuit les sommets de la NFL devant 160 millions de téléspectateurs dans le monde. Favorite des bookmakers avant la rencontre, la franchise du Missouri n’a pas failli à son statut en venant à bout des 49ers de San Francisco sur le score de 31 à 20. Menés de 10 points à l’entame du dernier quart-temps, les Chiefs peuvent remercier leur quarterback Patrick Mahomes, encore une fois étincelant (1 touchdown à la course, 2 à la passe, élu MVP) et plus clutch que jamais, ainsi que leur running-back Damian Williams, auteur d’un doublé. Maudit des playoffs, le coach des Chiefs Andy Reid est lui auréolé de son 1er Super Bowl après plus de 20 ans en tant qu’entraîneur principal.

Le travail de Patrick Mahomes

Cette victoire vient consacrer 3 ans d’un travail acharné entièrement tourné vers Patrick Mahomes, fils d’un ancien joueur professionnel de baseball et drafté à l’intersaison 2017 en provenance de l’université de Texas Tech. Remplaçant d’Alex Smith lors de sa 1ère saison, Mahomes va ensuite prendre les reines de la franchise un an après. Une saison déjà colossale qui le verra être sacré MVP et durant laquelle il emmènera son équipe jusqu’en finale de la conférence AFC.

Si cette saison, il a été absent plusieurs matchs lors de la saison régulière en raison de blessures, sa campagne de playoffs exceptionnelle, auréolée par ce sacre, aura encore renforcé son statut de superstar. A 24 ans, il devient par ailleurs le plus jeune MVP du Super Bowl, un an après être devenu le 2ème plus jeune meilleur joueur de la saison régulière. Autant dire que si l’avenir de Tom Brady reste flou jusqu’à présent, le quarterback des Patriots a sans doute trouvé son successeur pour devenir le nouveau visage de la NFL…