Le rappeur Young QC a été condamné à 99 ans de prison. Il était jugé pour avoir commandité l’assassinat de sa mère, Yolanda Holmes.

C’est la fin d’une sordide affaire de meurtre sur fond d’héritage familial. Après un rapide procès qui se déroulait ce vendredi 31 janvier dans un tribunal de la banlieue de Chicago, Young QC a écopé d’une peine de 99 ans d’enfermement. La justice l’a ainsi reconnu comme étant celui qui a commandité l’assassinat de sa mère dans le but de toucher l’assurance-vie souscrite par celle-ci. Eugene Spencer, qui s’est lui chargé de commettre le meurtre, a écopé d’une peine de 100 ans de prison !

young qc mother

Une affaire surréaliste…

Il faut remonter à 2013 pour comprendre cette histoire aussi surréaliste qu’effroyable. De son vrai nom Qaw’mane Wilson, Young QC, âgé à l’époque de 23 ans, était un espoir prometteur du rap de Chicago. Visiblement prêt à tout afin d’obtenir de l’argent, il va alors faire un appel à un homme, Eugene Spencer, afin d’exécuter sa mère Yolanda Holmes, qui possédait une assurance-vie conséquente. Après avoir été conduit au domicile de la mère du rappeur par la petite-amie de ce dernier, l’assassin va exécuter sa mission avec une arme à feu, après avoir étouffé le compagnon de la victime jusqu’à ce qu’il tombe inconscient. Ainsi, Young QC va récupérer plusieurs milliers de dollars tout en profitant du compte en banque de sa mère qu’il va largement utiliser. Cet argent servira notamment à tenter de faire monter son buzz, la réalisation de vidéos diffusées sur YouTube où il jette des liasses à la foule ou pour acheter et customiser des véhicules, dont sa Ford Mustang…

Désormais âgé de 30 ans, Young QC a accepté sa sentence tout en affirmant “personne n’aimait plus ma mère que moi. Elle était tout ce que j’avais”. Au vu de ses actes, on peut en douter…