Présents à Miami pour assister au Super Bowl ce dimanche, Jay-Z, Beyoncé et leur fille Blue Ivy sont restés assis durant l’hymne américain. Un geste évidemment politique qui crée la polémique aux Etats-Unis.

Ce dimanche, les Etats-Unis avaient les yeux rivés vers Miami où se tenait le Super Bowl, l’événement sportif le plus suivi chaque année par les américains. Si sur le terrain, les Kansas City Chiefs, emmenés par leur quarterback superstar Patrick Mahomes, ont mis fin à plus de 50 ans de disette en venant à bout des 49ers de San Francisco, une scène qui s’est déroulé en tribune (et aurait pu passer inaperçue) a créé une grosse polémique. Ainsi, TMZ a publié sur son site une vidéo dans laquelle Jay-Z, Beyoncé et leur fille Blue Ivy restent assis durant l’hymne américain. Un geste qui n’est pas sans rappeler celui de Colin Kaepernick, ancien quarterback des 49ers et qui s’était agenouillé durant l’hymne pour protester contre le traitement réservé aux Afro-Américains et aux minorités aux Etats-Unis.

La droite récupère le message…

Très rapidement, de nombreux internautes reconnus comme étant des militants de la droite américaine, s’en sont pris au couple sur les réseaux sociaux, à l’image de l’écrivain Andrew Pollack. Un message largement repris et qui témoigne une fois de plus du fossé qui existe entre une Amérique conservatrice et une autre qui souhaite que les choses évoluent.

“Alors que des milliers d’américains, fiers, se sont levés pour plaider allégeance à l’hymne national, Jay-Z et Beyoncé sont restés assis en silence.
Les Etats-Unis ne sont pas le lieu pour de tels racailles antipatriotique.
Qu’on les vire, avec Colin Kaepernick au Mexique.”