La performance de Jennifer Lopez au Super Bowl était l’occasion pour la chanteuse d’adresser un message politique contre l’administration Trump sur sa politique d’immigration. Un message qui n’aurait pas plu à Jay-Z

Pendant sa performance lors du Super Bowl, Jennifer Lopez a mis en vedette sa fille Emme Anthony (âgée de 11 ans) et d’autres enfants d’origine latino placés dans des cages en acier partout sur la scène. Un message clair sur la crise frontalière entre les States et le Mexique, et sur sa fierté d’être une latino-américaine, alors que J.Lo reprenait la chanson Born in the USA de Bruce Springsteen. Une réponse à la politique controversée de l’administration Trump en matière d’immigration en séparant et en détenant des mineurs sans papiers

À LIRE AUSSI: Jennifer Lopez et Shakira font le show au Super Bowl [Vidéo]

Un message politique critiqué

Une performance qui n’a pas été approuvée par Jay-Z, et son entreprise Roc Nation. De nombreuses sources affirment que le rappeur n’était pas d’accord avec l’idée de J. Lo de délivrer un tel message sur scène. Jay-Z et Roc Nation auraient tenté de faire pression sur la chanteuse d’origine portoricaine pour abandonner cette idée, qui a choisi de laisser tomber une partie de sa performance. A l’origine, Jennifer Lopez et Shakira étaient censées commencer leur séquence ensemble dès le début du show, mais cette opinion a été abandonnée après avoir reçu l’ordre de ne pas faire de déclaration politique. Shakira a également été invitée à rester en dehors de la performance sur Born in the USA, mais la chanteuse colombienne a changé d’avis et a participé à la séquence, en choisissant de jouer de la batterie avant de retrouver J.Lo à la fin de la séquence.

À LIRE AUSSI: Jay-Z : Roc Nation nouveau partenaire de la NFL

En août 2019, Roc Nation, et notamment Jay-Z, avaient choisi d’unir leurs forces avec la NFL dont les représentants s’étaient ainsi exprimés :“Roc Nation est l’une des organisations les plus influentes au monde dans le domaine du divertissement. La NFL et Roc Nation partagent une vision commune, celle d’inspirer des changements sociaux significatifs à travers notre pays. Nous sommes ravis de nous associer à Roc Nation et nous sommes impatients de faire la différence dans notre communauté ensemble”. Le but était de contribuer à atténuer le drame provoqué par le retrait du joueur Colin Kaepernick. Dans le cadre de cet accord, le partenariat permettra à Roc Nation de participer aux événements-clés de la Ligue comme le spectacle de la mi-temps du Super Bowl, et d’influer sur des décisions stratégiques. Ainsi, la NFL voulait que le rappeur s’implique comme dans le cadre de sa campagne “Inspire the Change”.

À LIRE AUSSI: Jay-Z et Beyoncé critiqués pour être restés assis lors de l’hymne américain

Une collaboration qui a été vue comme une trahison pour certains, après que Jay-Z ait tant soutenu Colin Kaepernick, qui avait décidé de s’agenouiller pendant l’hymne national pour attirer l’attention sur les diverses formes de violences policières envers la communauté afro-américaine. D’ailleurs, lors du Super Bowl de ce dimanche 2 février, le rappeur, sa compagne Beyoncé et leur fille se sont faits critiquer pour être restés assis pendant l’hymne national américain. Un geste qui a été compris par certains comme une nouvelle forme de soutien à Colin Kaepernick.